Cagnat, René
Carthage, Timgad, Tébessa et les villes antiques de l'Afrique du Nord — Paris, 1927

Page: 127
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1927/0135
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
l'hoto île M. Dielil.

Aïn-Tounga. — Tour de la citadelle byzantine.

TÉBESSA

CHAPITRE PREMIER

L'ENCEINTE FORTIFIÉE

On sait que dans la première partie du Ve siècle de notre ère, les
Vandales se rendirent maîtres de l'Afrique du Nord et en chassèrent les
Romains. Depuis plus de vingt ans, ces barbares ravageaient les pro-
vinces occidentales de l'Empire; en 406, ils avaient franchi le Rhin et
s'étaient jetés sur les Gaules; en 409, ils pénétrèrent en Espagne; en 429,
leur roi, Genséric envahit la Maurétanie, qui en était voisine; dix ans
plus tard, Carthage tombait en son pouvoir; tout le pays depuis le 3Iaroc
jusqu'à Tripoli ne devait pas tarder à lui appartenir. Ce que fut la domi-
nation de ces nouveaux vainqueurs, il est à peine besoin de le rappeler.
Le régime par eux établi ne mérite d'autre nom que celui d'occupation
loading ...