Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Caylus, Anne Claude Philippe de
Recueil D'Antiquités, Egyptiennes, Etrusques, Grecques Et Romaines (Band 2) — Paris, 1756 [Cicognara, 2485B]

DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.3519#0003
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext

L

JFERTISSEMËNT-

E Public ayant reçu favorablement la première parti©
de ce Recueil, je devrois, peut-être, ne pas courir de nou-
veaux risques ; mais les mêmes motifs qui m'ont déterminé
à commencer cette entreprise, ont produit les mêmes ef-
fets. Livré par inclination à la recherche des Monumens
anciens , j'ai acquis de nouvelles richesses, dont je n'ai
pas voulu priver les Connoisseurs. On abandonne difficile-
ment un travail qu'on aime, & qu'on a suivi jusqu'à un âge
déjà avancé. Je ne sçais si je ne me fais pas iilusion à moi-
même , & si mon opinion n'est pas une suite des préjugés qu'on
se forme par l'habitude , & de cette passion qu'on contracte
pour le genre d'étude qu'on a embrassé ; mais il me semble que
de toutes les occupations, celles d'un Antiquaire ont le plus
d'attraits, & sont les plus capables de fixer nos esprits.
En examinant les précieux relies des Anciens, on peut
concevoir une idée sûre de leur goût. Les Arts portent le ca-
ractère des Nations qui les ont cultivés; on démêle leurs com-
mencemens, leur enfance, leur progrès & le point de persec-
tion , où ils ont été conduits chez tous lesPeuples. On ne dis-
tingue pas mieux le génie de ces Peuples, leurs mœurs, la tour-
nure de leur esprit, s'il est permis de parler ainsi, dans les Li-
vres qu'ils nons ontlahTés, que dans les ouvrages de Sculpture
& de Peinture, qui sont parvenus jusqu'à nous. Un coup d'oeil
jetté rapidement dans un de ces Cabinets, où ces trésorsse trou-
vent rassemblés, embraise en quelque sorte le Tableau de tous
lessiècies. a
 
Annotationen