Dacier, Émile; Vuaflart, Albert
Jean de Jullienne et les graveurs de Watteau au XVIII. siècle (Band 1): Notice et documents biographiques — Paris, 1929

Seite: I
DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/dacier1929bd1/0015
Lizenz: Public Domain Mark Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
AVIS AU LECTEUR

Lorsque la Société pour l’Etude de la Gravure Française se trouva libre de reprendre,
dans le courant du printemps de 1920, son activité interrompue depuis le début de la
guerre, M. Maurice Fenaille, son Président, organisa au Pavillon de Marsan une Expo-
sition rétrospective de l’œuvre de Philibert-Louis Debucourt. A l’effet d’entourer cette
manifestation d’un éclat durable, il voulut qu’un Catalogue didactique en perpétuât
le souvenir, et il sollicita, à cet effet, le concours de MM. Emile Dacier, Jacques Hérold
et Albert Vuaflart.
De tels noms équivalaient à tout un programme. Ils étaient, en matière d’érudition,
synonymes d’indépendance absolue à l’égard de tant de prétendues vérités, basées sur
des hypothèses et acceptées si souvent de confiance; ils annonçaient des méthodes plus
serrées de recherches, loin des sentiers battus ; ils apportaient enfin au lecteur une sécu-
rité par fente sur un terrain, celui de l’Art Français au XV 11F siècle, dont les aspects
divers leur étaient familiers.
Aussi le livret de l’Exposition Debucourt, oïl se lisent les substantielles études
inspirées à MM. Dacier, Hérold et Vuaflart par l’œuvre peint, dessiné et gravé du
Maître se signala-t-il aussitôt à Vattention des amateurs d’art. Une documentation
de cette qualité allait trouver sa place dans toutes les bibliothèques.
Le moment vint ou la célébration, prochaine alors, du bi-centenaire de la mort
d’Antoine Watteau engagea, sur l'initiative de M. Maurice Fenaille, la Société pour
l'Etude de la Gravure Française à élever à la gloire du Maître de Valenciennes un
monument digne de lui : Jean de Jullienne et les graveurs de Watteau au xvme siècle.
Pour réaliser pareil dessein, c’est à la même triple collaboration qu’il fut tout natu-
rellement fait appel.
MM. Émile Dacier et Albert Vuaflart voulurent bien se charger en commun des
chapitres relatifs aux planches gravées d’après les œuvres de Watteau ; ils parurent
en 1922, sous la forme de deux volumes in-4° accompagnés d’un album de planches.
loading ...