Aviler, Augustin-Charles d'
Cours d'architecture qui comprend les ordres de Vignole: avec des commentaires, les figures & les descriptions de ses plus beaux bâtimens, et de ceux de Michel-Ange ... — Paris, 1760

Page: 448
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/daviler1760/0585
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
.

APPROBATION.
J'Ai lu P" or<irc de Monfeigneur le Garde des Sceaur, le Cours a~ ArchiteSlure de signole
avec les Commentaires du Jieur d'Aviler, nouvelle édition conjidérablemmt augmentée, &
ie crois qu'on peuc en permettre l'itnpression. A Paris ce io janvier 17)7.
1 7 IANC.ELOT.
PRIVILEGE DU ROI.
LO U T S , par la grâce de Dieu , Roi de France Se de Navarre : A nos amés & (Vaux Confciilers les Cens
renans nos Cours de Parlement , Maîtres tics Requêtes ordinaires de notre Hôtel , Graud Conseil ,
Prévôt de Paris, Baillifs , Sénéchaux, leurs Lieutcnans Civils, Seautres nos Juiticicrs qu'il apparrkndr.3.
S ai u t. Notre bien amé Jean-Bapnlte Coignard ri!s , l'un de noe Imprimeurs ordinaires Se de notre Acadé-
mie Françoiss, Libraire a Paris, Nous a. sait exposer qu'il cil ùu le point d'entreprendre l'imprcition dune
Collection des Hiiioricns de Fiance depuis l'origine de la Nation: Et comme cet Ouviagc , autant utile à
la République des Lettres , que glorieux à notre royaume, engagera l'Expos.int dans des dépenses considéra-
bles , il nous a tics-humblement sait supplier de vouloir bien , pour l'aider à supporter les Irais d'une si grande
encreprise , lui accorder no| Lettres de Privilège , tant pour 1 impicision dudit L.vre , que pour la réimprcisiorï
de pluitcurt autres dont les Privilèges sont expirés ou prêts à expirer ; offrant pour cet effet de les imprimer ou
saire réimprimer en bon papier Se beaux caractères , suivant la feuille imprimée 8c attachée pour modèle sous
le contrc-scel des Prélentes. A ces Causes, voulant savorablement traiter ledit Coignard, & encourager
par sou exemple les autres Libraires Se Imprimeurs à entreprendre ces édition; utiles pour l'honneur de la
France & le progrès des Sciences , Nous lui avons permis Se accordé , permettons 8c accordons pat ces Pré-
semes , d'imprimer; ladite ColUQion des jiijloritns de t-rance depuis l'origine de ta Nation; Se de saire réim-
primer les Livres intitulés , AichitcQure de d'Aviler, 6-e. en tels volumes, sorme, marge, caractères,
conjointement .ou leparémcnt, Se autant de sois que bon lui scmblcra ; Ce de les vendre, saîte vendre Se
débiter par tout notre Royaume , pendant le tems de vingt années entières 3c consécutives , à compter de la
date des Prcscntes & de l'expiration de% ptécédens Privilèges : Faisons désenses à toutes sortes de Pctsonnes
de queljuc qualité & condition qu'elles soienc, d'en introduire. d'impression étrangère dans aucun lieu de
notre obéiiiaiicc. Comme auilî a ious Imprimeurs , Libraires 8c autres, d'imprimer ou saire im-
primer, vendre, saire vendre, débiter ni contresaire lesdits Livres ci-desîus spécifiés , en tout ni en
patrie , ni d'eu faire aucuns Extraits, sous quelque prétexte que ce soit, d'augmentation , correction , chan-
gement de titre, roènic de traduction en Langue Latine , Langu; Grecque , Se en quclqu'autrc soetc de Lan-
gue que ce puilsé être , en général ou en particulier, ou autrement, sans la permiiiion expresTe Se par écrit
dudit Exposant , ou de ceux qui auront droit de lui, à peine de confiseation des Exemplaires conttesaits , de
dix mille livres d'amende courre csiicun des contrevenans, dont un tiers à l'Hôtel-Dieu de Paris, l'au-
tre tîeis audit Exposant, & de tous dépens , dommages 8c intérêts ; d la charge que ces Présentes
seront entegiilrées tout au long sur le Regiltrc de la Communauté des libraires &i Imprimeurs de Paris,
djns trois mois de la dare diccllesjquc l'impreslion dcsdirs Livres sera faite en notre Royaume, 8c non
ailleurs, Se. que l'Impétrant se consormera eu tout aux Réglemens de la Librairie ; Se notamment à
celui du dixième avril 171? ■, Ce qu'avant que de lus exposer en vente , les Manuscrits ou Imprimés qui au-
ront servi de copie à l'imprelGon desdits Livres, seront remis dans le même état où les Approbations
y auront été données , es mains de notre très-cltcr 8c féal Chevalier Garde des Sceaux de France , le Sieur
Chauvclin; Se qu'il en sera ensuir* remis deux exemplaires de chacun dans uoere Bibliothèque publique,
un dans celle de notre Château du Louvre , Se un dans celle de notre très-cher 8e séal Chevalier Garde
des Sceaux de France , le Sieur Chauvclin: le tout a peine de nullité des Ptéseutes. Du contenu dtsquellrs
vous mandons 8c enjoignons de saire jouir 1 Exposant ou ses ayans cause, pleinement Se pailîblement,
sans soutirir qu'il leur loir sait aucun trouble eu empêchement. Voulons que la Copie desdites Présentes,
qui sera imprimée tout au long au commencement ou à la fin desdits Livres, soi soit ajoutée comme à
l'original. Commandons au premier norre Huillicr ou Sergent , de saire pour l'exécution d'icelles, tous
actes requis sie uéceilaires, sans demander autre permiiiion , Se sonobltant Clameur de Hato , Charte Nor-
mande, Se Lettres à ce contraires: Car tel cil notre plailir. Donné à Paris le cinquième Jour du mois
de Mats, l'an de grâce mil sepr cent trente-trois , Se de notre Rcgue le dix-huirierue. Signé t Pat le Roi en
sou Conseil. Sainson, avec grille Se paraphe.
Regisiré sur le Rtgissre P'III. de la Chambre Royale éy Syndicale des libraires & Imprimeurs de Paris ,
N. ^t. sol. r ji. conformément aux anciens Règlement, consirmés par celui du 48 Février 171}- A Ptris , le
i./uirt "i7;j. Signé ,Ç. Martin , Syndic,
J'ai cédé a Monûeur Mariette m.s droits au présent Privilège pour le Cours d'ArckittSure de d'Aviler seu-
lement. A Paris ce premier Septembre 173 j. J. U. Coignard , fils.
Reçijlré sur U Rtgislre FUI. de la Chambre Royale des Libraires & Imprimeurs de Paris , page «ot.
conformément aux Règlement, & notamment à l'Arrêt du Confeil du i) Août 1703. A Paris le 14 Septem~
en 17ÎÏ- Signé , G. Martin , Syndic.

DI
HIS

i
Par M. 1
de Sa
Bretaj
Extr
Nouvel,

Chez Ch
Roi pcM
loading ...