Fohlen, Jeannine; Jeudy, Colette; Riou, Yves-François; Pellegrin, Élisabeth [Editor]; Biblioteca Apostolica Vaticana [Editor]
Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane (2,2): Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane: Fonds Palatin, Rossi, Ste-Marie Majeure et Urbinate — Paris: Éd.du Centre National de la Recherche Scientifique, 1982

Page: 229
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fohlen1982/0257
License: Free access  - all rights reserved
0.5
1 cm
facsimile
PAL. LAT. 1571-1572

229

f. 36 v°-47 v°: Frontinvs, Strategemata (extraits remaniés) L
titre: « dicta et exempla dvcvm in bello ».
série d’extraits abrégés et remaniés que le ms. Berlin, Staatsbibl. Preussischer Kul-
turbesitz, Hamilton 541 (a. 1505), f. 69 v°-73 attribue à Leonardus Brunus Are-
tinus (cf. H. Boese, Die· lateinischen Handschriften der Sammlung Hamilton zu
Berlin, Wiesbaden, 1966, p. 260).
la préface manque, le texte est précédé d’une table de 38 chapitres: « 1. De occul-
tandis consiliis... 38. De constantia ».
inc. f. 36 v°: « De occultandis consiliis. Marcus Portius Cato cum subiugasset His-
paniç... » (I, 1 - cf. éd. G. Gundermann, Iuli Frontini Strategematon, Teubner,
1888, p. 4).
suivent les extraits I, 1 § 1, 4, 7 et 12; 2 § 5; 4 § 1; 5 § 1 et 28; 8 § 2, 6, 7
et 8; II, 1 § 12-13; 2 § 1; 5 § 14, 25 et 41; 7 § 8; 8 § 6 et 12; 13 § 2; III, 3 § 3;
4 § 1; 15 § 1; IV, 1 § 5, 13 et 40; 4 § 1; 3 § 2; 5 § 5 et 6.
expi. f. 47 V0: «... feliciores iudices opus est rem publicam habere (IV, 5, § 6 -
op. cit. supra, p. 129, 1. 23-24).
Origine: très probablement allemande, écriture droite et régulière. Celle des f. 47 V0-
49 v° est moins régulière.
Possesseurs : le manuscrit a été donné par Philipp Anselm 1 2 au prince électeur palatin
Frédéric IV (1574-1610) le 13 août 1590 d’après la note de donation dans la marge infé-
rieure du f. 1: « Bibliothecae Illustrissimi ac Generosissimi Principis D. Friderici IV.
Electoralis Palatinatus haeredis, etc. dédit Philippus Anshelmus judex sçcularis apud
Moguntinos Idibus Augusti, Anno Christi mdxc »; bibliothèque palatine de Heidelberg
(au f. 1 cote du transfert: C. 75/939).
Bibliographie: C. E. Finch, Codices Pal. lat. 1571-1573 as sources for Vegetius (Trans. Proceed.
Amer, philol. Assoc., 93, 1962, p. 23 et 25-29).
Pal. lat. 1572
Parch., ixe s. (zè quart ou milieu), sauf f. 80-86 v° refaits au xvie s., 86 ff. (+f. 13 bis, 36 bis
et 37bis; les f. 35 et 52 manquent par erreur de foliotation), 193 x 168 mm. Titres et initiales
rubriqués. Nombreuses corrections du copiste et d’une main contemporaine, d’autres à l’encre
gris pâle ont été ajoutées en Allemagne au xvie s. et empruntées à un ms. de la classe g (cf.
Ch. E. Finch, op. cit. infra, p. 23-24).
f. 1-86 v°: Vegetivs, Epitoma rei militants (ms. de la classe π; ms. B de Finch) 3.

1 Même série d’extraits dans les mss. Florence, Bibl. Naz., Landau 255, f. 9; Londres, Brit.
Libr., Burney 232 (a. 1447), f. 90-92 cités par H. Boese et dans le ms. Milan, Bibl. Naz. Braid.,
AE.XII.10 (xve s.), f. 151-151 v°.
2 II s’agit peut-être de Philipp Anselm de Henzbach (diocèse de Mayence), immatriculé à Hei-
delberg le 15 octobre 1520. Cf. G. Toepke, Die Matrikel der Universitat Heidelberg, 1, Heidelberg,
1884, p. 525).
3 Etroitement apparenté au ms. Vat. lat. 4493 (F) considéré comme le meilleur de la classe π,
ce manuscrit lui est supérieur par la qualité du texte et des corrections contemporaines. C’est en fait
actuellement le plus ancien et le meilleur représentant de la classe π: cf. F. G-rat et C. E. Finch,
op. cit. infra. Dès 1938, F. Grat avait attiré l’attention sur l’importance de ce manuscrit inconnu
de l’éd. Lang. Mais son article est resté ignoré de C. E. Finch, op. cit. infra, qui montre la valeur
de ce « nouveau » manuscrit, qui n’est certainement pas un des quatre Palatini utilisés par Petrus
Scriverius dans son édition de Végèce à Leyde en 1663.
loading ...