Fohlen, Jeannine; Jeudy, Colette; Riou, Yves-François; Pellegrin, Élisabeth [Editor]; Biblioteca Apostolica Vaticana [Editor]
Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane (2,2): Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane: Fonds Palatin, Rossi, Ste-Marie Majeure et Urbinate — Paris: Éd.du Centre National de la Recherche Scientifique, 1982

Page: 381
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fohlen1982/0409
License: Free access  - all rights reserved
0.5
1 cm
facsimile
PAL. LAT. 1710-1711

381

(sat. IV gloses) expi. mutilé f. 23 v° marge de gauche: «... duas manticas dicit esse,
una portatur in pectore, altéra in iuga, in pectore quç portatur significat nos curas
aliénas (amplius)> procurare quant proprias // » (cf. IV, 28).
(texte) expi. mutilé: «... qui quandoque iugum pertusa ad compita Agit » (IV, 28).
Origine: 1 - française, région de Tours d’après B. Bischoff.
2 - allemande, écriture régulière. Quinze gloses en vieil haut allemand (éd. H. Thoma,
op. cit. infra, p. 227-228) confirment cette origine. Sur le f. 16, blanc à l’origine, une
main scolaire peu exercée a ajouté sans titre le Modus Liebinc.
Possesseurs: 1 - Cette première partie devait être suivie à l’origine de deux autres oeuvres,
d’après la note du xne s. au bas du f. IV: « Persius. Musica et Iuuencus »; les mots « mu-
sica » et « Iuuencus » ont été cancellés et on a ajouté au-dessous au xvue s.: « deest ». Il
est ' vraisemblable qu’assez vite ces deux oeuvres furent séparées de Perse.
1 et 2 - Ulrich Fugger 1 (au f. IV cote du transfert: p. 60b F. n° 62); bibliothèque pa-
latine de Heidelberg (au f. IV cote du transfert: C. 159/1300).
Bibliographie: W. V. Clausen, A. Persii Flacci Saturarum liber..., Oxford, 1956, p. xm et
41 (date les deux manuscrits de Perse du Xe s.); P. Lehmann, Eine Geschichte..., 1, p. 143 et
2, p. 534; A. Vernet, L’histoire de la bibliothèque des Fugger (Scriptorium, 15, 1961, p. 307);
L. Hermann, Perse. Satires... (Coll. Latomus, 59), Bruxelles, 1962, p. X; H. Thoma, Altdeutsches
aus V atikanischen und Münchener Handschriften (Beitràge zur Geschichte der deutschen Sprache
und Literatur, 85, 1963, p. 227-229); P. Salmon, Les manuscrits liturgiques de la Bibliothèque
vaticane, 1 (Studi e testi, 251), Vatican, 1968, p. 216 n° 524; R. Bergmann, Verzeichnis der
althochdeutschen und altsâchsischen Glossenhandschriften, Berlin et New York, 1973, p. 96 n°
812; P. Scarcia Piacentini, Saggio di un censimento dei manoscritti contenenti il testo di Persio...,
Rome, 1973, p. 102-103 n° 505; V. M. Lagorio, Tbb? second Persius Manuscript in codex Vat.
Pal. lat. 1710 (The Class. Bull., 52, 1975, p. 10-13); D· M. Robathan, F. E. Cranz, P. O. Kris-
teller et B. Bischoff, Persius (Cat. transi, et comm., e'd. F. E. Cranz, 3, Washington, 1976,
P· 223).
Pal. lat. 1711
Parch., xve s. (vers 1469), 1 + 88 fl., 257 x 165 mm. Au f. 2, bordure sur trois côtés à « bianchi
girari », initiale d’or à « bianchi girari », titre et les six premiers mots du texte en capitales d’or,
bleues, rouges, vertes et mauves alternées; en bas, deux putti soutenant le blason. Autres ini-
tiales d’or à « bianchi girari » au début de chaque livre.
f. 2-88 v°: Manilivs, AsAotwnzca (ms. P de Garrod).
titre: « marci manilii astronomicon liber primvs incipit ».
Origine: italienne, écriture humanistique ronde.
Possesseurs: Janôs ÂTtéz de Zredna 2, archevêque d’Esztergom en Hongrie (1408-1472),
dont les armes surmontées d’une croix d’or sont peintes au bas du f. 2: coupé d’or et
d’azur au lion léopardé de gueules sur le premier et à une fleur de lys d’or sur le second
accompagnée de deux étoiles d’or à six rais et dont l’ex-libris est au bas du f. 88 v°: « Johan.

1 Cf. peut-être l’inventaire de 1571 (éd. P. Lehmann, op. cit. infra, 2, p. 214 1. 2315).
2 II annota, le ms. Pal. lat. 1587 (cf. supra) et posséda plusieurs manuscrits de classiques latins.
Cf. K. Csapodi-Gârdonyi, Die Bibliothek des Erzbischofs Johannes Vitéz (Gutenberg Jahrbuch, 1973,
P· 441-447)·
loading ...