Fohlen, Jeannine; Jeudy, Colette; Riou, Yves-François; Pellegrin, Élisabeth [Editor]; Biblioteca Apostolica Vaticana [Editor]
Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane (2,2): Les manuscrits classiques latins de la Bibliothèque Vaticane: Fonds Palatin, Rossi, Ste-Marie Majeure et Urbinate — Paris: Éd.du Centre National de la Recherche Scientifique, 1982

Page: 651
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fohlen1982/0679
License: Free access  - all rights reserved
0.5
1 cm
facsimile
URB. LAT. 1120-1121-1139

651

f. 28 v°, col. 2, 1. 8-9: « ... prostractus humi nunc cadaueri superiacens adeo re »
(III, 11, éd. Meister, p. 58, 1. 20-21; Eisenhut, p. 68, 1. 6-7).
puis: « animo fiduciam gestantes summo fauore... » (IV, 20, éd. Meister, p. 83,
1. 26-27; Eisenhut, p. 97, 1. 28, p. 98, 1. 1).
f. 33, col. 2, 1. 9: «... ne quis hostium euaderet » (IV, 13, éd. Meister, p. 97; 1. 30
Eisenhut, p. 114, 1. 16) suivi de: « atque ita cum his que singuli...» (IV, 17, éd.
Meister, p. 101, 1. 10-11; Eisenhut, p. 118, 1. 16).

Origine: italienne, écriture gothique de type « bononiensis ».
Possesseurs: Federico da Montefeltro, dont les armes tiercées avec l’anneau d’or et
encadrées des initiales d’or « fe. dvx » sont peintes au bas du f. 1 v° (« Indice vecchio »
366).
Bibliographie: E. Franceschini, Tntorno alla tradizione manoscritta di Ditti Cretese (Atti
del R. Ist. Venelo di scienze, lett. ed arti, 97, 1937, p. 156), simple mention, reproduit l’erreur
de date du catalogue de C. Stornajolo; W. Eisenhut, Dicbys Cretensis Ephemeridos belli Troiani
libri a Lucio Septimio ex graeco in latinum sermonem translata, Leipzig, Teubner, 1958, p. xxxix
(simple mention).

Urb. lat. 1121

Parch., xive-xve s., I + 15 ff. + i f. blanc (f. 15 v° blanc), 174x120 mm. Corrections margi-
nales de la même main assez rares et plus nombreuses d’une autre main contemporaine.
f. 1-15: Festvs, Breuiarium.
à la fin: « Ruffi Sexti uiri consularis rerum gestarum populi romani Valentiniano
Augusto liber explicit » (éd. cf. supra, Pal. lat. 1741, f. 271-278).
Origine: italienne, écriture gothique. Invocation de copiste au f. 15: « Gratias Deo ».
Possesseur: Francesco Maria II d’après le catalogue de A. Vanni « scanzia 6, ord. 5
n° 8 ».

Urb. lat. 1139
Parch., xve s., I + 52 ff. + i f. blanc (f. 52 v° blanc), 292 x 218 mm. Au f. I v°, titre du manus-
crit en capitales rouges dans une couronne de laurier ornée de fleurs et pastilles d’or. Au f. 1,
simple bandeau à « bianchi girari » dans la marge inférieure enserrant un écu contenant l’em-
blème des Montefeltro: une aigle de sable sur champ d’or; initiale d’or à « bianchi girari » se
prolongeant dans la marge de gauche en une petite guirlande de fleurs et pastilles d’or. Autres
petites initiales d’or sur fond de couleurs et filets. Nombreuses gloses contemporaines, cer-
taines rubriquées, et d’autres plus tardives.

f. 1-52: Varro, De lingua latina (V-X).
titre (effacé, identique à celui du f. I v°): « m. terrentii varronis de lingva latina
DE DISCIPLINA ORIGINVM VERBORV<M> AD CICERONEM LIBER QVARTVS INCIPIT ».
les livres sont numérotés de IV à VII à cause des lacunes.
à la fin, add. d’une autre main: «... Déficit residuum quia non reperitur. expicivnt
[SA] LIBRI M. VARRONIS DE LINGVA LATINA VII ».

Origine: italienne, écriture humanistique ronde.
loading ...