Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Linant de Bellefonds, Louis Maurice Adolphe
Mémoire sur le lac Moeris: présenté et lu a la Société Égyptienne, le 5 juillet 1842 — Alexandria, 1843

DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.5015#0007
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
SUR LE LAC MOERIS. 3

premiere. J'esperc quc la disc.ussion succincte dans lacjuclle je vais entrei' sur ces preli-
minaires indispensables, rendra olairs pour le lecteur les developpements ulterieurs.

SECTION II.e

§. 2. Descriptioii du Fayoum.

On pcut voir sur toutes les cartes representant cette porlion de 1'Egypte, mais
mieux encore sur la mienne, quc de frequents voyages dans cettc partie m'ont permis
,<le rendre plus comjilete, un bassin de terres cullivees, circonscrit dans la cbaine
lybique par lcs montagnes ou le desert, et vers ]e Nord-Ouest de ces terres un grand
Jac : toute cette etendue de terrain cst le Fayoum. Cette petite provincc se relie
au bassin du Nil par une bande de terres cultivees, qui traverse la lisicre du desert
lybique, et au milieu de iaquelle coule une derivation du Rabr Jousef. De cbaque cote
,de cette bande, dont ia longueur est d'environ 9,000 metres, la cbaine lybique est
basse, et puis elle va en s'elevant doucement, au Sud jusqu'a la petitc montagne de sedi-
inent, au Nord jusqu'a la montagne oii se trouve la pyramide dlllaoun.

Devant ]'cntree de cette communication des terres de l'Egypte avec le Fayoum, a l'Est
<l'lllaoun, ©n ;re.iiCoutre uue petite colline pierreuse formant comme unc ile deserte au
milieu des terres cultivees, ayant du Sud au Nord une longueur d'environ 15,000 metres ,
et entrelle et la lisiere lybique un terrain cultive de 1,500 metres de largeur, ou coule
le Rabr Jousef.

§. o. Le Fayoum proprement dit

presente deux plateaux differents.

Du point ou la bande de terrcs cultivces s'epanouit au Nord et au Sud pour former

]e Fayoum, jusqua la ville de Medinet, capitale de cette province, le terrain, quoi-

<]u'entrccoupe de decbirures et de ravins formes par des cours d'eau.v a differentes

ej)oques, est pourtant generalemcnt de niveau; mais cette lignc ou coule aujourd'bui la

•derivation du Bahr Jousef allaut a Medinet, cst la p^rtie la plus clevee du Fayoum,

et elle se trouve comme 1'intereection de deux plans incjines faiblcment, l'un vcrs lc Sud,

1'autre vers le Nord. Ceci constitue un seul plateau qui est compris entre Sele, El Edona,

El Masloub, El Ellam, Biamo, Z;nve, Medinet, Ebgig, Mbiiet el Heit, et Chidimo. Je

designerai cette portion de terrain, la plus elevee du Fayoum , par le nom de Plateau N.° 1.

A partir des limites que je viens d'inc]iqucr, le terrain s'abaisse et forme le Plateau N.° 2,

i.
 
Annotationen