Linant de Bellefonds, Louis Maurice Adolphe
Mémoire sur le lac Moeris: présenté et lu a la Société Égyptienne, le 5 juillet 1842 — Alexandria, 1843

Page: 2
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/linantdebellefonds1843/0006
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
2 MEMOIRE

GHAPITRE PREMIER,

SECTION I.re

§. 1. Le lac Moeris

est situe duns le Fujoiun.

Tout prouve qiie le Lac Mocris ne pcmvait etre que dans le Fayoutrt, et 1 excelleril!
Meinoirc de M. Jomard^ insere dans 1'ouvi'nge de la Commission d'Egyptc, ne laisse rieu
a desirer sur ce point. La discussion a kiquelte s'est livre'cct habile geographc confinr.e
entiercment, a cet egard, ce que la simpfe description des Ancierrs, rapproehee de la<
conformation topographiquc de 1'Egypte f dans cette partie, indique d'ailleurs avcc une
parfaile evidenee.

Le lac Mceris esl donc dans le Favoum , et comme cette province renfermo encore
aujourd'liui un lac important, fe lac Keiroun ou plutot Birket el Korn (1), commc le
nomment les Arabes, la plupart des Ecrivains qui ont traite ce sujet, ont <ke amcnes
naturellement a croire que ce lac etait 1'ancien lac Mceris. A l'appui: de celte croyance if
fallait, il est vrai, discuter toutcs les donnees transmises par les Anciens sur la grandeur
du lac Moeris, son orientation, son utilite, sa position par rapport a d'autrcs lieux,
comme Crocodilopolis, le Lahyrinthe, etc, ct comparer ces traditions avec les caracteres
que presente aujourd'hui le lac Keiroun. Cette discussion a ete faite, mais j'avoue
qii'clle n'a jamais pu porter la conviction dans mo* esprit.

Dans mes premiers voyages au Fayoum, qui remontent a 1'annee 1821, je fus frappe'
<hi peu d'accord des preuves qui identifiaient les deux laes Mceris efcKeirotin. L'objet utile
surtout du lac Moeris me paraissait incompatible avee la position actuelle du lac Kciroun,
et pourtant je trouvais peu philosophique de conclure avcc certaines persenues, que le
rccil dos effets bienfaisants de ce grand travail devait etre rejete parmi les fables. Plus
tard, lorsque ma position en Egypte me fit un devoir <!e rechcrchcr attentivement la veri-
table position du lae, afin de pouvoir le restaurer et renouveler ainsi son action salutaire,-
j'ai acquis, npres bicn des reeherches et des iuvestigations, la certitudc que le lac Mocris
n'e'tait pas le lac Keiroun, et j'ai reeonrui la vraie situation de eet ancien kc ou rescrvoir
d'eau.

Pour comprendre convenablement l'exposition de mcs idees sOlis ce donble rapport,
il faut se rendre compte de 1'etat acluel du Fayoum, et remonter aussi a sa formation

(1) Dirquct el Korn iciit dire lac du cap, du pic ou d'une nioutagne avancant dans la plaine..
loading ...