Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Montfaucon, Bernard de
L' antiquité expliquée et représentée en figures / Antiquitas explanatione et schematibus illustrata (Band 4,2): La guerre, les voitures, les grands chemins, les ponts, les aqueducs, la navigation: Les chemins publics, les aqueducs, & la navigation — Paris, 1722

DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.890#0114
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
LES VAISSEAUX.' h$
LIVRE IIL
Qui contient la description des vaiiTeaux à plusieurs rangs de rames,
& de ceux d'énorme grandeur.

CHAPITRE PREMIER..
/. Quels iiaiffittux à, plusieurs rangs étoient de gnndeur nifonnuble, /doit
Vegece. II. Les biremes étoient disiinguées en deux especes "~ en petites H en
grandes. III. Origine des biremes. 1V. Les biremes uppellèes dicrotapur

grai
Ciceron.

lV

Egece pariant des liburnes, dit qu'elles sont de différentes gran-
deurs , que les plus petites n'ont qu'un rang de rames ; qu'il y en à
d'un peu plus grandes qui en ont deux ; que celles qui sont de grandeur rai-
sonnable ont trois ou quatre , & jusqu a cinq rangs ou degrez de rameurs,
remigumgrtdns ; ce qui confirme ce que nous avons dit ci-devanc, que dansoes
vaiiTeaux à plusieurs rangs de rames, les rangs étoient élevez de quelque dé-
gré les uns sur les autres. Vegece ajoute que la grandeur d'un vairfèau à cinq
rangs de rames ne doit pas paroitre énorme ; puisqu'à la bataille d'AcTium il
y eut des vaiiTeaux beaucoup plus grands, lavoir de six rangs, ôc même
davantage. On mettoit pourtant, dit-il, des esquifs aux plus grandes libur-
nes , lesquels avoient environ vingt rames de chaque côté, & que les peu-
ples de la gtande Bretagne appelloient des esquifs peints ; ces esquifs lèr-
voient pour aller à la découverte, pour surprendre ou couper les vaiiTeaux
chargez de vivres, & pour découvrir les mouvemens de l'armée ennemie ;
de peur que ces vaiiTeaux qui vont à la découverte ne soient apperçus de
loin, il faut teindre les voiles & les cordages d'un bleu qui approche de la
couleur des ssots de la mer ; le gaudron dont on se sert pour calfeutrer le

LIBER III-
In qi40 defcriùtio navium flurimis remortim oràimhis inftn
& nAvium immanis mamimàinis.

CAPUT PRIMUM.
I. Quœ Jiaves slurium orâinum idonea mensic-
rœ effent fecundum Vegetium. II. Biremes
in minores & majores Aistinîha. III. Bù
remium orïyi. IV. Biremes dicrota diFla
a Cicérone,
I. \TE g e t>iu s lib. 4. cap. 37. de liburnis
V hœc habec : Quod admagmcnditiemptriiitet,
nûahit* UbstrisÀ remorum habent smgulos ordines ; paalo
majores bines ; idonea menstirx , ternos vd /juaternot,
imerdnm estt'mos sorùtintur remigum gradin, quibus
poltrcmis verbis , remigum gradin s coiifictnatur illud
Tom. IV.

quod supra dicebamus, nempe in navibus Mis plu-
rium ordinum seu versuum, illos versus altos aliis
paulo sublimiores sulsse. His subjungit Vegeuus poft-
quam quinos ordines commemoravernt : rtec hoc chî-
yumi énorme vïdeatttr, cnm in AhTntco pralio longe
majora ytstranmr censnrrijse tttrùigia, ut senonanetim
velultra ordinum siitrhit, Scaphx. tamen mprihuli-
bitmis cxptoratorU soaaritiir, <ju* vicitios prope rcmi~
gc: insîngttlh parlibin habeant, tjms Britannïpitlas
vacant. Per has &superventnsjïcri, & commesitusad-
■versariontm naviftm aUanando intercipi asfola , &spt-
cnlandi studio adventns earum, vd constUum depnhmdi.
Ne tamtn exploratoria nitves çandere prodantnr, colore
Vtneto \ qui marims cst ssuilihsfonilis s vêla tingnn-
tur & funcs : cera ttiam, qna mgtre soloit navet s
H h
 
Annotationen