Recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique du Département de Constantine — Sér. 4,2=33.1899(1900)

Page: 285
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/recconstantine1899/0338
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
EXCURSION ARCHÉOLOGIQUE

DANS LE HODNA ET LE SAHARA

par

M. BLANCHET,

j^grégé d'histoire,
]4embre titulaire de la JSociété

La Société archéologique ayant bien voulu me
mettre à même de compléter les études que j'avais
commencées l'an dernier dans le Chaba Naïma
(Oued-Itel), je gagnai ce point, au mois de février
dernier, en passant par Barika, Mdoukal, Doussen et
les Oulad-Djellal. De là, je comptais descendre l'Oued-
Itel en visitant à nouveau les ruines que j'avais vues
l'an dernier, Kef-Masselah, Bou-Guemoula, Berbit, et
en vérifiant définitivement les informations indigènes
d'après lesquelles il n'y a pas plus de ruines entre
Berbit et El-Baadj qu'entre El-Baadj et les Chotts.

Des pluies torrentielles qui pendant plusieurs jours
m'ont tenu séparé de mon convoi et forcé de coucher
au pied d'un rocher, dans un lit de boue à chaque
minute plus liquide, m'ont obligé de renoncer à la
seconde partie de mon itinéraire; du Chaba Naïma
j'ai simplement regagné les Oulad-Djellal et Biskra.

J'espère cependant que la Société archéologique
sera satisfaite des résultats de cette course; à Tobna,
au Chaba Naïma, et à Biskra même, j'ai pu faire des
constatations nouvelles, qui ont peut-être quelque
loading ...