Recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique du Département de Constantine — Sér. 4,9=40.1906(1907)

Page: 105
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/recconstantine1906/0142
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES COTTES DE MAILLES

DE

LA MOSQUÉE de SID-EL-DJOUDI

La mosquée de Sid-el-Djoudi fut visitée, en 1870,
par le capitaine Payen qui y constata la présence de
quatre cottes de mailles et sept épées. Une gravure
d'une de ces épées, jointe au récit fait par le visi-
teur, donne pour date de la fabrication de cette arme
l'année 1637.

A l'époque de la visite du capitaine Payen, à Sid-
el-Djoudi, les gardiens de la mosquée lui assurèrent
que les armes et les cottes de mailles avaient appar-
tenu à des guerriers musulmans s'étant distingués
à la guerre sainte, au moyen-âge, mais il rétablit la
vérité en attribuant très judicieusement ces armes
et cottes à des compagnons du duc de Beaufort,
morts au siège de Djidjelli en 1664

Ayant voulu m'assurer si les cottes de mailles
précitées étaient encore dans la mosquée de Sid-el-
Djoudi, je me suis dernièrement transporté sur ce
point et voici le résultat de mes observations :

La djâma de Sidi-el-Djoudi est située dans le

(1) Voir le 14« Recueil de £a Société archéologique de Constantine
(1870 et celui de 1871-1872).
loading ...