Terrasson, Jean
Séthos, Histoire Ou Vie Tirée Des Monumens Anecdotes De L'Ancienne Egypte: Traduite d'un Manuscrit Grec (Band 1) — Amsterdam, 1732

Page: 164
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/terrasson1732bd1/0194
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LITRE QU AT RIE' ME.

164.
S E T H O S.

IL y avoit alors "environ vingt ans qu’un Ty-
rien nommé Zoros descendant de Cadmus
& homme courageux & intelligent, avoit son-
dé la ville de Carthage , ou du moins avoit
étendu l’enceinte de Carthada, déjà bâtie. Dans
les frequens voyages qu’il avoit faits sur la
Mer Mediterranée pour porter son commerce
sur toutes ses Côtes , il n’avoit point trouvé
(^entrepôt ausïi commode que cette petite Vil-
le , construite sur cet agréable rivage qu’on
appelloit dès-lors le séjour des Nymphes. Il
rélolut enfin de s’établir lui-même à Carthada
& de l’agrandir. Dans ce dessèin, il y ame-
na tous les Vaisseaux chargez de grandes ri-
chessès. Il fût reçû avec joye par des Peuples
qui n’étoient point encore dans l’opulence où
ils arrivèrent bien-tôt par ses soins. Il augmen-
ta & embellit leur Ville, jusqu’au point de la
rendre méconnoisTable ; & il lui laissà son an-
cien nom auquel il donna seulement une ter-
minaisbn Phœnicienne. La mémoire de Cad-
mus, duquel Zoros tiroit son origine & dont
il imitoit les vertus , lui attira la confiance
non-
loading ...