Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dixieme): La Henriade: Poeme — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90793692]

Page: 226
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd10/0234
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
226 NOTES DU CHANT SECOND.
(ZZ) Plusieurs gentilshommes, attachés à Henri IV, furent assassinés
dans son appartement : on les y poursuivit jusque dans la chambre de
la reine sa femme, sœur de Charles IX, qui leur sauva la vie en se jetant
eritr’eux et les meurtriers. Henri IV et le prince de Condé, son cousin ,
furent arrêtés ; on les menaça de la mort, et on les força d’abjurer le
calvinisme. Les prêtres s’appuyèrent depuis de cette abjuration pour le
traiter de relaps. Des historiens ont rapporté que Charles IX et sa mère
allèrent à l’hôtel de ville, pour être témoins de l’exécution de Briquemant
et de Cavagne, condamnés à mort, comme complices de la prétendue
conspiration qu’on avait la baisesi’e d’imputer à l’amiral de Coligny ; et
que l’on obligea Henri IVet le prince de Condéde suivre et d’accompagner
le roi.
( mm ) On envoya d’abord des courriers aux contmandans des provinces,
et aux chefs des principales villes pour ordonner le massacre. Quelque
temps après on envoya un contre - ordre : et le massacre s’exécuta, malgré
ce contre-ordre, dans quelques villes , à Lyon entr’autres, où le parti des
Guises dominait; mais, dans un grand nombre, les chefs catholiques
s’opposèrent à l’exécution de ces ordres: le comte de Tende , en
Provence; Gordes de la maison de Simiane , en Dauphiné; Saint - Hérem ,
en Auvergne ; Charni de la maison de Chabot, en Bourgogne; la Guiche ,
à Mâcon ; le brave àlOrte^, à Bayonne ; Villars, consul de Nîmes , les
évêques d’Angers, de Lisieux etc. etc. Beaucoup de protestans furent
sauvés par leurs parens, par leurs amis, quelques-uns mêmes par des
prêtres; de ce nombre fut un Tronchin , qui resta plusieurs jours caché
à Troyes dans un tonneau, et s’étant retiré à Genève, y a été la tige
de la famille de ce nom.

Fin des Notes du Chant fécond.
loading ...