Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Vingt-Deuxieme): Précis du siècle de Louis XV. — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90795482]

Page: 174
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd22/0182
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
REVOLUTION DE GENES.
fallait combattre ; il dit aux sénateurs qu’ils armassent;
les troupes génoises laissées désarmées dans la ville,
et qu’ils les joignissent aux Autrichiens, pour tomber
sur les rebelles au signal qu’il ferait. Mais on ne
devait pas s’attendre que le sénat de Gènes se joignît
aux oppresseurs de la patrie , pour accabler ses défen-
seurs et pour achever sa perte.
9 décembre Les Allemands comptant sur les intelligences
1746- qu'ils avaient dans la ville, s’avancèrent à la porte
de Bisagno par le faubourg qui porte ce nom , mais
ils y furent reçus par des salves de canon et de mous-
queterie. Le peuple de Gènes composait alors une
Armée ; on battait la caille dans la ville au nom du
peuple, et on ordonnait, sous peine de la vie , à
tous les citoyens de sortir en armes hors de leurs
maisons, et de se ranger sous les drapeaux de leurs
quartiers. Les Allemands furent attaqués à la fois
dans' le faubourg de Bisagno , et dans celui de
S£ Pierre des Arènes ; le tocsin sormait en même
temps dans tous les villages des vallées; les paysans
s’assemblèrent au nombre de vingt mille. Un prince
Doria , à la tête du peuple, attaqua le marquis de
Botta dans Sv Pierre des Arènes; le général et ses
neuf régimens se retirèrent en désordre; ils laissèrent
quatre mille prisonniers et près de mille morts , tous
leurs magasins , tous leurs équipages, et allèrent au
poste de la Bocchetta poursuivis sans cesse par de
simples paysans , et forcés enfin d’abandonner ce
poste et de fuir jusqu’à Gavi.
C’est ainsi que les Autrichiens perdirent Gènes
pour avoir trop méprisé et accablé le peuple , et
pour avoir eu la simplicité de croire que le sénat se
loading ...