Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Vingt-Deuxieme): Précis du siècle de Louis XV. — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen, Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90795482]

Page: 334
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd22/0342
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
334

BREF DU PAPE

que son devoir n’était pas de plaire, mais de fervir:
ainsi le zèle combattait l’obéissance.
Les épines du schifme se mêlaient à l’importante
affaire des impôts. Un conseiller du parlement malade
à sa campagne , dans le diocèse de Meaux , demanda
les sacremens ; un curé les lui refusa comme à un
ennemi de l’Eglise , et le laissa mourir sans cette
cérémonie :• on procéda contre le curé , qui prit
la fuite.
L’archevêque d’Aix avait fait un nouveau formu-
laire sur la bulle , et le parlement d’Aix l’avait
condamné à donner dix mille livres aux pauvres ; il
fut obligé de faire cette aumône , et il en fut pour son
Septembre, formulaire et pour son argent. L’évêque de Troies
avait troublé son diocèfe , le roi l’envoya prisonnier
chez des moines en Alsace. L’archevêque de Paris, à
qui l’on avait permis de revenir à Conssans , déclara
excommuniés ceux qui liraient les arrêts et les remon-
trances des parlemens sur la bulle et fur les billets
de coufession.
Louis XV, que tant d’animosités embarrassaient,
poussa la circonspection jusqu’à demander l’avis du
pape Lambcrtini, Benoît XIV, homme aussi modéré
que lui, aimé de la chrétienté pour la douceur et la
gaieté de son caractère, et qui est aujourd’hui regretté
de plus en plus. Il ne se mêla jamais d’aucune
affaire que pour recommander la paix. C’était son
secrétaire des brefs, le cardinal Pajjîonei, qui fesait
tout. Ce cardinal, le seul alors dans le sacré collège
qui fût homme de lettres , était un génie assez élevé
pour mépriser les disputes dont il s’agissait. Il haissait
lesjésuites qui avaient fabriqué la bulle; il ne pouvait
loading ...