Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: LXX
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0084
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Ixx MÉMOIRES SUR LA VIE
Depuis cette époque, battu presque sans relâche
par la tempête révolutionnaire, accablé sous le
poids des ans et des infirmités, dépouillé de tout
ce que je possédais , privé chaque jour de quel-
qu’un de mes amis les plus chers , tremblant sans
cesse pour le petit nombre de ceux qui me restent,
ma vie n’a plus été qu’un enchaînement de maux.
Si la fortune m’avait traité jusqu’alors avec trop
de bonté, elle s’en est bien vengée. Mais mon in-
tention n’est pas de me plaindre : quand on souffre
de l’oppression générale , on gémit, et on ne se
plaint pas : qu’il soit seulement permis à mon âme
oppressée par la douleur de donner ici quelques
larmes à l’amitié.... Je dois dire néanmoins qu’au
milieu de la tourmente j’ai éprouvé une consola-
tion bien inattendue , qui m’a fait croire pour un
moment que j’étais tout à coup transporté dans un
autre monde ; et je ne pourrais sans ingratitude
taire le nom de l’homme humain et généreux au-
quel j’en suis redevable.
Aussitôt après ma sortie des Madelonettes, où
j’avais été constitué prisonnier le 2 septembre de
cette année 1798, sur la dénonciation de je ne sais
quel commis, ainsi que les autres gardes de la bi-
bliothèque, et mon neveu Courçay, qui était mon
adjoint au cabinet des médailles , j’appris que,
malgré la fausseté reconnue de cette dénonciation,
on allait nous remercier et nommer à nos places.
loading ...