Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 27
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0161
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA GRECE, PARTIE I. 27
inutiles au bonheur de son peuple , il résolut,
avec Pirithoüs, d’enlever la princesse de Sparte
et celle d’Épire, distinguées toutes deux par une
beauté qui les rendit célèbres et malheureuses \
L’une était cette Hélène dont les charmes firent
depuis couler tant de sang et de pleurs ; l’autre
était Proserpine, fille d’Aïdonée, roi des Molosses
en Epire.
Ils trouvèrent Hélène exécutant une danse
dans le temple de Diane ; et, l’ayant arrachée
du milieu de ses compagnes , ils se dérobèrent
par la fuite au châtiment qui les menaçait à
Lacédémone, et qui les attendait en Epire : car
Aïdonée, instruit de leurs desseins , livra Piri-
thoüs à des dogues affreux qui le dévorèrent, et
précipita Thésée dans les horreurs d’une prison
dont il ne fut délivré que par les soins officieux
d’Hercule.
De retour dans ses états, il trouva sa famille
couverte d’opprobres, et la ville déchirée par
des factions. La reine, cette Phèdre dont le
nom retentit souvent sur le théâtre d’Athènes,
avait conçu pour Hippolyte, qu’il avait eu d’An-
tiope, reine des Amazones , un amour quelle
condamnait, dont le jeune prince avait horreur,
et qui causa bientôt la perte de l’un et de l’autre.
Dans le même temps, les Pallantides, à la tête
1 Diod. lib. 4 ! P- 265.
loading ...