Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 56
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0190
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
56 INTRODUCTION AU VOYAGE
d’horreurs. Peut-être n’eut-elle d’autre magie que
ses charmes, d’autre crime que son amour1; et
peut-être aussi la plupart de ces princes dont la
mémoire est aujourd’hui couverte d’opprobres
n’étaient pas plus coupables que Médée.
Ce n’était pas la barbarie qui régnait le plus
dans ces siècles reculés ; c’était une certaine vio-
lence de caractère, qui souvent, à force d’agir
à découvert, se trahissait elle-même. On pouvait
du moins se prémunir contre une haine qui
s’annonçait par la colère, et contre des passions
qui avertissaient de leurs projets. Mais comment
se garantir aujourd’hui de ces cruautés réflé-
chies , de ces haines froides et assez patientes
pour attendre le moment de la vengeance? Le
siècle véritablement barbare n’est pas celui où
il y a le plus d’impétuosité dans les désirs, mais
celui où l’on trouve le plus de fausseté dans les
sentimens.
Ni le rang ni le sexe ne dispensaient des soins
domestiques, qui cessent d’être vils dès qu’ils sont
communs à tous les états. On les associait quel-
quefois avec des talens agréables , tels que la mu-
sique et la danse,et plus souvent encore avec des
plaisirs tumultueux, tels que la chasse et les exer-
1 Diod. lib. 4 , p. 249. Parmenisc. ap. schol. Eurip. in Med.
v. 9 et 273. Ælian. var. hist. lib. 5 , cap. 21. Banier, mythol. liv. 3 ,
chap. 5 , t. 3 , p. 269.
loading ...