Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 58
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0192
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
58 INTRODUCTION AU VOYAGE
avaient acquise. La tradition conservait quelques
traces de l’histoire des dieux et de celle des
hommes. De là les égards qu’on avait pour les
poètes, chargés de rappeler ces faits intéressans
dans les festins et dans les occasions d’éclat, de
les orner des charmes de la musique, et de les
embellir par des fictions qui flattaient la vanité
des peuples et des rois \
L’expérience des vieillards suppléait à l’ex-
périence lente des siècles 2 ; et, réduisant les
exemples en principes, elle faisait connaître les
effets des passions et les moyens de les répri-
mer. De là naissait pour la vieillesse cette estime
qui lui assignait les premiers rangs dans les
assemblées de la nation , et qui accordait à
peine aux jeunes gens la permission de l’inter-
roger3.
L’extrême vivacité des passions donnait un prix
infini à la prudence, et le besoin detre instruit
au talent de la parole.
De toutes les qualités de l’esprit, l’imagination
fut cultivée la première, parce que c’est celle
qui se manifeste le plus tôt dans l’enfance des
hommes et des peuples, et que, chez les Grecs
en particulier, le climat qu’ils habitaient, et les
1 Hom. odyss. lib. i ,v. i5î et 338.—2 Id. iliad. lib. i , v. 239;
lib. 3 , v. 108 ; lib. 9 , v. 60. —3 Id. iliad. lib. 2.3 , v. 587 ; id. odyss.
lib. 3 , v. 2 4-
loading ...