Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 161
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0295
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA GRÈCE, PART. II, SECT. II. l6l
Cette ville restait donc abandonnée à ses pro-
pres forces. Et comment, avec quelques soldats
levés à la hâte, oserait-elle résister à une puis-
sance qui, dans l’espace d’un demi-siècle, avait
renversé les plus grands empires du monde?
Quand même, par la perte de ses plus illustres
citoyens, de ses plus braves guerriers, elle aspi-
rerait à l’honneur de disputer pendant quelque
temps la victoire, ne verrait-on pas sortir des
côtes de l’Asie et du fond de la Perse des armées
plus redoutables que la première ? Les Grecs ont
irrité Darius ; et, en ajoutant l’outrage à l’offense ,
ils ne lui ont laissé que le choix de la vengeance,
du déshonneur ou du pardon. L’hommage qu’il
demande entraîne-t-il une servitude humiliante?
Les colonies grecques établies dans ses états
n’ont-elles pas conservé leurs lois, leur culte,
leurs possessions? Après leur révolte, ne les a-t-il
pas forcées, par les plus sages dispositions, à
s’unir entre elles, à être heureuses malgré elles?
et Mardonius lui-même n’a-t-il pas dernièrement
établi la démocratie dans les villes de l’Ionie 1 ?
Ces réflexions, qui engagèrent la plupart des
peuples de la Grèce à se déclarer pour les Perses,
étaient balancées, dans l’esprit des Athéniens,
par des craintes qui n’étaient pas moins fondées.
Le général de Darius leur présentait d’une main
1 Herodot. lib. 6, cap, 42 et 43.

I.

I I
loading ...