Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 206
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0340
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
2OÔ introduction au voyage
lement, qu’Eurybiade ordonna que l’armée ne
quitterait point les rivages de Salamine.
Les mêmes intérêts s’agitaient en même temps
sur les deux flottes. Xerxès avait convoqué sur
un de ses vaisseaux les chefs des divisions par-
ticulières dont son armée navale était composée.
C’étaient les rois deSidon, de Tyr, de Cilicie, de
Chypre , et quantité d’autres petits souverains ou
despotes, dépendans et tributaires de la Perse.
Dans cette assemblée auguste parut aussi Arté-
mise, reine d’Halicarnasse et de quelques îles
voisines, princesse qu’aucun des autres géné-
raux ne surpassait en courage et n’égalait en pru-
dence 1 ; qui avait suivi Xerxès sans y être forcée;
et lui disait la vérité sans lui déplaire. On mit en
délibération si l’on attaquerait de nouveau la
flotte des Grecs. Mardonius se leva pour recueillir
les suffrages.
Le roi de Sidon, et la plupart de ceux qui
opinèrent avec lui, instruits des intentions du
grand-roi, se déclarèrent pour la bataille. Mais
Artémise dit à Mardonius : « Rapportez en pro-
« près termes à Xerxès ce que je vais vous dire :
« Seigneur, après ce qui s’est passé au dernier
« combat naval, on ne me soupçonnera point de
« faiblesse et de lâcheté. Mon zèle m’oblige an-
te jourd’hui à vous donner un conseil salutaire.
1 Herodot. lib. 8, cap. ioi.
loading ...