Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 322
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0456
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
3a2 INTRODUCTION AU VOYAGE
vrer sa patrie : mais tout à coup des assassins
envoyés par le satrape entourent sa maison , et,
n’ayant pas la hardiesse de l’attaquer, y mettent
le feu. Alcibiade s’élance, l’épée à la main, à tra-
vers les flammes, écarte les barbares, et tombe
sous une grêle de traits1 : il était alors âgé de
quarante ans. Sa mort est une tache pour Lacé-
démone, s’il est vrai que les magistrats, parta-
geant les craintes des tyrans d’Athènes, aient en-
gagé Pharnabaze à commettre ce lâche attentat.
Mais d’autres prétendent qu’il s’y porta de lui-
même, et pour des intérêts particuliers2.
La gloire de sauver Athènes était réservée à
Thrasybule. Ce généreux citoyen, placé par son
mérite à la tête de ceux qui avaient pris la fuite ,
et sourd aux propositions que lui firent les tyrans
de l’associer'à leur puissance, s’empara du Pirée,
et appela le peuple à la liberté3. Quelques-uns
des tyrans périrent les armes à la main; d’autres
furent condamnés à perdre la vie. Une amnistie
générale rapprocha les deux partis, et ramena la
tranquillité dans Athènes L
Quelques années après, elle secoua le joug de
Lacédémone, rétablit la démocratie, et accepta
le traité de paix que le Spartiate Antalcidas
’ Plut, in Alcib. t. i, p. 212 et 213. Nep. in Alcib. cap. 10. —
3 Ephor. ap. Diod. lib. 1.4, p. 242. — 3 Xenoph. Inst. græc. lib. 2,
p. 472. — 4 Id. ibid. p. 479-
loading ...