Bulletin du Musée National de Varsovie — 19.1978

Page: 120
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bmusvars1978/0130
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Janina Zielińska

WOJCIECH GERSON
1831 — 1901

i

Dans le cadre d'une serie d'expositions monographiques consacrees aux plus importants
artistes polonais, Le Musee National de Varsovie a organisć en automne 1978 une presenta-
tion de l'oeuvre de Wojciech Gerson, eminent peintre yarsOYien1. Cette large exposition, tenue
du 4 septembre au 15 octobre 1978, fut le fruit de la premierę tentative ardue aprcs-guerre
pour reunir tous les ouvrages de l'artiste dans la mesure du possible, etant donnę 1'etat de nos
recherches et les depredations du patrimoine au cours des annees. Cet aperęu de l'ensemble
de l'activite de Gerson englobait divers domaines — łiuiles, aquarelles, dessins, gravures et
meme des fragments de fresques. Parmi les exemplaires presentes, certains ąuitterent les re-
serves pour la premierę fois depuis des decennies et durent etre conserves. En dehors des riches-
ses du Musee National de Varsovie, on a reuni des oeuvres provenant de plusieurs musees po-
lonais, de collections privees et d'eglises de province. Enfin, trois ouvrages de grand interet
furent pretes par la Galerie de Tableaux de Lwów.

Wojciech Gerson joua un role particulier parmi les artistes polonais du XIXe siecle. II fut
non seulement un peintre eminent dont la popularite et Fautoritć furent grandes dans le milieu
artistique varsovien, mais son activite picturale et pedagogiąue eut une grandę influence sur
la peinture polonaise de la seconde moitie du XIXe siecle. Ardent partisan du rćalisme, il devint
un des createurs de 1'ecole modernę du paysage, basee sur le travail en plein-air.

Ne en 1831 a Varsovie, il reęut le diplóme de l'Ecole des Beaux-Arts de Varsovie en 1851,
puis etudia aTAcademie Imperiale des Beaux—Arts a St Petersbourg dans les annees 1853-1855,
oii il enrichit ses talents dans le dessin precis. D'une importance particuliere pour sa formation
artistiąue eurent ses etudes a Paris. Pendant son sejour de deux ans, en 1856-1858, il freąuenta
1'atelier du portraitiste et peintre de compositions historiques — Leon Cogniet, mais surtout
il etudia independamment dans les musees et galeries. Au Louvre, il fut particulierement fascine
par les tableaux des maitres italiens de la Renaissance: Leonard de Vinci, Raphael et Titien,
ainsi que des grands Espagnols. Nous en trouvons la tracę dans les etudes executees lors de
son sejour a Paris de fameux tableaux, ainsi que dans la peinture religieuse qu'il cultiva en
marge du courant majeur de son actndte1.

Au debut de 1858 il revint a Varsovie, puis il ne quitta plus sa ville natale, menant une large
activite artistique, pedagogique et sociale. Sur son initiative naquit a Varsovie la premierę
institution artistique de popularisation: 1'Association pour 1'Encouragement des Beaux-Arts.

Gerson eut des merites exceptionnels en tant que pedagogue, ayant formę toute une genera-
tion d'artistes. II enseigna dans son propre atelier, a 1'Institut des Sourds-Muets, il mena des
cours pour les artisans au Musee Industriel. A partir de 1871, il fut le professeur principal de
la Classe de Dessin et en assura la direction pendant un quart de siecle. De cette modeste ecole,
qui pourtant alors etait a Fegale d'une haute ecole artistiąue, sortirent les plus eminents peintres
polonais, aussi bien realistes que representants de la futurę avant-garde. Quoique lui-meme
en tant que critique d'art etait traditionaliste, Gerson laissait a ses eleves la liberte du choix
de leur voie artistique, en recommandant les etudes directes sur la naturę et un contact constant
avec elle.

1. Wojciech Gerson, catalngue dc rexposition (sous la redaction de ,T. Zielińska), Warszawa, 1978, pp. 13, 48—49, nos
19 et 20.

120
loading ...