Cagnat, René
Lambèse — Paris, 1893

Page: 8
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1893/0014
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
8

HISTOIRE SOMMAIRE

treize siècles environ avant J.-C. ; vers cette époque ils fon-
dèrent tout le long de la côte, depuis Tripoli jusqu'à Tanger et
au delà, une suite de comptoirs qui servaient de succursales à
leurs métropoles et où ils écoulaient le trop-plein de leur
population. Les plus importantes de ces « échelles » phéni-
ciennes étaient Hadrumète, Utique et Cartilage. La dernière
de ces villes devint bientôt plus puissante que toutes les
autres, surlout depuis que toute l'arislocralie tyrienne, à la
suite d'Elissar, la Didon de Virgile, fût venue s'y établir,
fuyant Pygmalion, le tyran populaire.

L'histoire de cette cité est bien connue : d'abord obligée
d'acheter des indigènes l'emplacement sur lequel elle allait,
s'établir, elle s'agrandit peu à peu à leurs dépens; puis elle
dut s'attaquer aux autres villes phéniciennes : des unes
elle fit des alliées, des autres des sujettes; elle s'empara
successivement de la Corse, de la Sardaigne et d'une partie
de la Sicile; elle eût été plus loin encore si elle n'avait ren-
contré les Romains. Les Carthaginois étaient non seule-
ment de hardis navigateurs et d'habiles commerçants, mais
aussi des industriels actifs et de grands agriculteurs ; ils
fabriquaient des tissus de soie et de laine, et les teignaient
en pourpre ; toute une armée de « fellahs » travaillait
pour eux, dans leurs immenses domaines, et y faisait croître
les oliviers, les céréales et les vignes. Avant d'être le gre-
nier de Rome, l'Afrique fut le grenier de Carthage et de
ceux qui étaient en relations commerciales avec elle.

Mais la prospérité de Carthage ne pouvait se soutenir
qu'aux dépens des indigènes, qu'elle exploitait impudem-
ment pour en tirer des cultivateurs ou des soldats ; elle avait
soulevé contre elle la haine de tous ses sujets. On s'en était
déjà aperçu dans les luîtes qu'elle avait eu à soutenir
contre Agathocle, on le vit bien plus encore quand elle se
trouva aux prises avec les Romains.

C'est en Sicile qu'elle se heurta à la puissance romaine.
loading ...