Cagnat, René
Lambèse — Paris, 1893

Page: 37
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1893/0043
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Temple d'EscuLipc en 1846, d'après Pelfcm&re.

i

LE CAMP

Le camp de Lambèsepeut èlre considéré comme le type d'un
genre, comme un morceau unique : nulle pari il n'en est d"aussi
important, malgré les mutilations qu'il a subies. Le jour où
l'on entreprendra de le fouiller méthodiquement, on y trouvera
certainement la solution d'un grand nombre de questions qui
restent encore sans réponse dans l'archéologie militaire ro-
maine.

Pour en saisir aisément tous les détails, il faut savoir que les
i Romains, lorsqu'ils] voulaient tracer un camp, suivaient une
méthode bien déterminée. L'emplacement en était choisi avec
le plus grand soin. On l'établissait toujours sur un terrain en
pente douce, afin de permettre au général de surveiller aisément
tous les corps placés sous ses ordres et le pays environnant ;
on recherchaitpour lui le voisinage d'une rivière ou de sources,
afin d'assurer l'alimentation en eau des soldats ; on évitait de
l'adosser à une éminence d'où l'ennemi aurait pu surprendre

3
loading ...