Cagnat, René
Musée de Lambèse: promenades archéologiques en Algérie et en Tunisie — Paris, 1895

Seite: 41
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1895/0051
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
11

DESCRIPTION DES PLANCHES

PLANCHE I

VUES EXTÉRIEURE ET INTÉRIEURE
DU PRAETORIUM

J'ai longuement parlé ailleurs(l) du Praetorium, et j'en ai donné
des vues avec un plan. Je rappellerai seulement ici que l'édifice, tel
qu'il existe aujourd'hui, ne constituait que la partie centrale d'un
monument plus étendu, terminé du côté méridional par une colon-
nade. Intérieurement il est disposé comme un atrium. On voit en-
core, aux quatre coins de la cour, quatre grosses bases de piliers, qui
servaient certainement à soutenir les portiques latéraux. Ceux-ci
étaient, sans doute, divisés en deux dans la hauteur, le premier étage
formant galerie tout autour de l'édifice. Les fouilles faites en 1880 par
le Service des Monuments historiques n'ont pas fourni, à ce sujet, de
renseignements suffisants. On voit, du premier coup d'œil, combien
cette construction, dans son état actuel, répond peu à l'idéal qu'on
peut se faire d'un musée. Il est impropre à abriter les objets exposés,
je l'ai déjà dit plus haut, — il est, de plus, presque dangereux
pour les visiteurs ; il suffit d'y avoir séjourné, ne fût-ce qu'un quart
d'heure, pour se rendre compte du froid qui y règne quand le vent
se met à souffler ou le ciel à se couvrir.

(1) Armée d'Afrique, p. 526 et suiv.
loading ...