Cagnat, René
Musée de Lambèse: promenades archéologiques en Algérie et en Tunisie — Paris, 1895

Page: 80
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1895/0090
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
80 LE MUSÉE DE LAMBÈSE

La disposition de ces différentes décorations sur la face de la
cuve est aussi maladroite que leur exécution.

On remarquera que l'une des extrémités du monument est
plate et l'autre arrondie, ce qui n'est pas non plus une nouveauté w.
Il a été utilisé postérieurement comme bassin ou comme abreuvoir,
ainsi que le prouve un trou, destiné à l'écoulement de l'eau, que
l'on a creusé intérieurement à la partie inférieure.

J'ignore à quel endroit précis delà ruine et dans quelles circon-
stances ce sarcophage a été découvert.

(1) Voir, par exemple, un sarcophage pu-
blié par M. Saladin, Description des Antiquités
de la Régence de Tunis, I, p. 33.

(2) Le seul renseignement que l'on ait à
ce sujet se trouve dans Garrucci (Storia dell'
arte cristiana, V, p. 10, col. 1). Ce savant
nous apprend, sur la foi de L. Renier, que le

monument fut trouvé en septembre 1855 par
un nommé Ch. Macquais, il n'en dit pas davan-
tage. Le dessin publié par le même auteur à
la planche 300, n° 3, est inexact pour les
détails et ne donne aucune idée du caractère
des représentations figurées.
loading ...