Cagnat, René
Carthage, Timgad, Tébessa et les villes antiques de l'Afrique du Nord — Paris, 1927

Page: 82
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cagnat1927/0090
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
82

T IMGAD

que les précédents, celui de la ville antique de Sufetula (aujourd'hui
Sbéitla), au centre de la Tunisie. Jadis il était extrêmement difficile de
se rendre aux grandes ruines dont il constitue le morceau le plus impor-
tant; mais depuis peu, un chemin de fer permet d'y accéder et il n'est pas
plus malaisé maintenant d'aller voir Sbéitla que Kairouan ou Biskra. Le
coup d'œil en est des plus curieux. Qu'on se figure une vaste enceinte
de 80 mètres sur 90 mètres de côté, entourée de portiques et percée, au

Photo de M. le lieutenant Ilougel.

Sbéitla. —■ Le Capitole (face postérieure).

centre de la face antérieure, d'un bel arc à trois baies (p. 57), sur les
faces latérales, de petites entrées. Au fond de la cour s'élèvent trois
temples juxtaposés, entre chacun desquels règne un couloir aboutissant
à une sortie. Le temple du milieu est plus élevé que les deux autres
et plus ornementé ; tous trois étaient précédés de quatre colonnes sur-
montées d'un fronton triangulaire. L'ensemble est imposant et reste
harmonieux, grâce à l'idée ingénieuse du constructeur de répartir la
triade divine en trois sanctuaires distincts. Il a pu, de la sorte, sans
briser la trinité, assurer aux dieux qui la composaient une demeure
plus somptueuse ; il y a là une décomposition du plan ordinaire des
loading ...