Fontane, Charles
Un maître de la caricature - And. Gill: 1840 - 1885 (Band 2) — Paris, [1927]

Page: 78
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/fontane1827bd2/0102
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
tttt 78

ANDRÉ GILL ****

« L'année 1875 s'en va tout comme une mauvaise bonne à tout faire qui quitte sa place,
sa malle sous le bras; on la voit rendant son tablier le 31 décembre, à minuit, et laissant
tout sens dessus dessous dans la France. Le lit est en désordre, les convictions pôle-mêle,
le balai par terre, les libertés toutes disloquées, le linge sale en paquet, l'opinion publique
égarée, les bottines crottées, la presse bonapartiste dans le milieu de la pièce et seulement
pas vidée; rien n'est rangé, tout est en l'air dans la maison, et cette mauvaise chipie laisse
même à l'année qui lui succède jusqu'au soin de faire la chambre. » Touchatout.

1870. — Neuvième année. Volume IX, du N° 375 au N° 400.

N° 375. — 2 janvier. 1876.

La nouvelle année nous offrira pour étrennes un
Sénat presque tout neuf et une Chambre nouvelle.
Et c'est Jacques Bonhomme qui les paiera.

N" 376. — 9 janvier. M. Tolain.

Ouvrier ciseleur, né en 1828. Étudia en Angle-
terre la question ouvrière d'après les Trade's Unions
(1861-62), et fut l'un des fondateurs de l'Association
internationale des Travailleurs (1864). Nommé secré-
taire correspondant pour Paris, il prit part en qualité
de délégué français aux congrès ouvriers de Genève
(1866); Lausanne (1867); Bruxelles (1868); Bâle(1869).
En 1868, il proposa au congrès de décider que si une
guerre générale venait à menacer l'Europe « les ou-
vriers devraient, dans la mesure de leurs forces, l'empêcher d'éclater ». En 1869, il défendit
énergiquement le principe de la propriété individuelle. Il fut poursuivi et condamné comme
prévenu de faire partie d'une société non autorisée. Collabora au Courrier Français, de
Vermorel.

Élu, le 8 février 1871, représentant à l'Assemblée nationale, il siégea à l'extrême gauche.
Après l'insurrection du 18 mars il proposa, comme moyen de pacification, la proclamation
de la Bépublique. Son attitude lui valut de violentes attaques de la part des organes
accrédités à l'Internationale, sans préjudice des calomnies des journaux conservateurs.
Vota contre les préliminaires de paix et pour le retour de l'Assemblée à Paris.

N° 377. — 16 janvier. Il reviendra-z-à Pâques... ou à la Trinité.
Un député sortant, à cheval sur un coupe-papier.

N° 378. — 23 janvier. Coucou! Ah! le voilà!

Caché dans un placard, Batapoil avance sa tête dans l'entre-bâillement de la porte, de
peur qu'on ne l'oublie.
loading ...