Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
[uess
d'or

VE CONSTANTINOPLE. 299
( qui sont environ vingt-trois ecus de France ) qu'il
luy mit dans la main. Le cheikqiû estoit un hom-
me d'esprit, luy dit qu'il èstoit extrêmement diffi-
cile d'aller contre cette Loy, mais quii y trouve-
roit une explication favorable 5 & qu'il y feroit mesl
me consentir le Cadi, pourveu que de son costé il
fit en sorte d'éblouir auparavant ce Juge par l'éclat
de l'or 5 & de le détourner par quelque present
considerable > du dessein qu'il pouvoit avoir formé
de luy enlever là nouvelle épouse.
Le Marchand d'Antioche qui auroit donné tout
son bien pour ne pas perdre sa belle Phénicienne,
dit qu'il ne tiendroit pas au present, pourveu qu'on
luy trouvât moyen de la garder. Alors le CheÏK ou
Docteur qui estoit amy du Cazi luy menant cet An-
tioicien avec vingt sequins, luy dit : Seigneur, vous
ave? rendu une Sentence contre cet homme 3 qui ess à la
vérité tre s-conforme a la Loy ; mais parce quelle eft ex-
trêmement sâche ufe pour luy> & qu'il eft de mes meilleurs
amis s je 'viens icy pour vous Prier, quen ma considerà-
tion vous receviez le petit prefent qu'il vous fait , (&?*
que vous permettieTque cette mefme Loy fit expliquée;
elle ordonne que celuy qui aura juré a saux fit pour tou-
jours fepare d'avec fa semme >ou que auelqu autre mâle la
pojfede au moins durant vingt-quatre heures >& quelle
couche mefme avec luy en la pre fence de fon mary. La,
Loy eft sort bonne} (is la Sentence que vous ave% don-
née eß équitable ; mais permettente vous prie, quelle foi?
exécutée de cette saçon. La semme du Marchand pour
qui je parle fera durant vingt quatre heures hors d'avec-
luy ; comme vous aveT ordonné ; mais celuy qui h pofse-
 
Annotationen