Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext

264 RELATION <D> VN VOX AGB
sçavoir à celuy des Temples, celuy du Pivan,& celuy
des peuples. Le premier renferme tout ce qui ap,
partient à la prière, le fècond contient tout ce qui
est du ressort de la Justice, & le dernier qui regarde
les peuples, comprend tout ce qui les occupe par
le commerce & par les Ans.
Je toucheray en peu de mots quelque chose de
chacun en particulier , pour ne point marrester à
ce que d'autres pourroient peut-estre avoir dit
devant rxjoy.
DES TEMPLES DE TVKQVIE.
Ors que les Turcs ont commencé les pre-
imiers exercices de leur Religion, ils faisoient
leurs prières en pleine campagne éc devant tout le
monde, comme cela leur arrive encore aujourd'huy
dans les lieux où ils n'ont point de Mosquées,ou lors
qu'ils n'ont pas le temps de s'y rendre : mais après
que leur domination s'çst étendue, & qu'ils ont
emporté plusieurs Villes sur les Chrétiens, ils fe
sont aussi emparez de leurs Eglises pour s'en sorvir
aux uiages &: aux cérémonies de leur Religion -y ôc
quand ils ont eu besoin de se bâtir des Temples -,
ils en ont pris le modele sur ceux qu'ils avoient en-
levez aux Chrétiens, ne sçaçhans pas assez d'Archi-
tecture pour en élever d'une maniere qui leur fut
propre 3c particulière; C*est pour ce sujet que tou-
tes les Mosquées de Constantinople sont comme
autant de copies tres-imparfaites de la belle Egli-
le de iàinte Sophie. On a seulement ajouté aux
principales quelques Minarets ôc quelques Prösti-

2? JE
les ou P<
on le Pc
des trois
qui sont
ray que ]
der le p'
tout ce
DE

JLjp°
dehors,
seul de
aye jusqi
que deu:
ces Min
déliées c
ce terme
d'aucune
Ces six
trois ga
les soien
tede la
jnace en
verra da
de cette
Mais
& qu'il
pour les
fcader q
 
Annotationen