Montfaucon, Bernard de
L' antiquité expliquée et représentée en figures / Antiquitas explenatiore et schematibus illustrata (Supplement 1): Les dieux des grecs et des romains / Dii graecorum et romanorum — Paris, 1724 [Cicognara, 2493-11]

Page: 78
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/montfaucon1724/0206
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
7& SUPPLEMENT DE L'A N T. E X P L I Q^Liv. III.
LIVRE III.
Les enfans de Jupiter dieux & déelTes. Vulcain, Ap0j.
Ion, Mars, Mercure, Minerve,Diane, Venus
& Cupidon;
CHAPITRE I.

/. Le Vulcain des 'Tarentins. II. Autres images de Vulcain,
a çonservée dans son manuscrit qui contient, outre les monumcm

" L- I. TT A figure la plus accomplie de Vulcain1 est celle que Boissard nous
a çonfervée dans Ion manuscrit qui contient, outre les monumens
qu'il a publie', un grand nombre d'autres qui n'ont pas encore vu

le jour, & qu'il vouloir apparemment imprimer, s'il n'eût été prévenu de
la mort. Vulcain estassis revêtu d'un long manteau, qui laine pourtant voir
sa poitrine : il s'appuie d'une main sur sbn trône; l'autre bras est cassé, du-
quel il tenoit apparemment des tenailles ou un marteau à l'ordinaire: à l'un
de ses cotez sont deux grandes enclumes, à l'autre un sousslet rond;ce sont
les principaux instrumens de sa forge. L'inscription est : Volccmo ex m m.
blïco in via recta Cinjïtas Tarentina., ou, Cives Tarentini. PontisicHmjujsufti.
mit Publias Cornifîc'ms. Le séns est que les Tarentins ont érigé ce monument
à Vulcain dans le chemin qu'on appelloit <via, relia , & que c'est Publius
Cornificius, qui l'y a fait mettre par l'ordre des Pontifes. Il faut mettre iti
un point après Civ. Tar. pour que l'inscription fane un bon sens: carte
qui suit après Pontisicum Jujfa (g)c. n'est point lié. avec ce qui précède : les
anciennes inseriptions n'ont prelque jamais de point à la fin des lignes, quoi-
que le sens y soit fini : il.y a peu d'exemples contraires. Vulcain n'a point
de bonnet qu'on lui voit dans la plupart des autres images. Mais c'est qu'ici

LIBER III.
Jovis filii, dit deaqae, Vulcanus , Apollo, Mars , Mercurius, Ml-
nerva, Diana, Venus & Cufido.
C A P U T PRIMÏÏM: & est , tjua vel forcipes vd malleum pro confao
/. Vulcanus Tarentmorum. II. AlLc Vul- more «■><*«•. Adaltemm latus sun.ina*■*
. . . marna: ; ad alienmi folhs : qui prsrapua ra»
camimagwes. offiçintc ilUus ferratix instmmenta. Infaipt» *
I. \ T Ulcani eximium cxterisque prazstantius " est : Fokano ex tre pubtico in vin refta CiviW '*>
V schemamutuamucex Boissardimaiiusctipto rent'ma ., vel 3 Cives Tarentini. Pontisicum ffîaP~
Codice, qui, ut diximus 3 protêt monumental tuitPublias Cornisicius. Post CIV. TAR-P
qnœ ipse Boissardus publici iuris fecic, alia bene Gtam apponas oportet ut sensus constet. 02?"
multa conciliée nondùm pûbjicata, qua.- haud du- quam puhstum post TAR. posîtuin in lchcm^.
bie illc in lûeem emittere meditabatur, 6c emis- in lapide non mille videamr. Pnnstum eniw
surus erat, nisi fato prooecupams fuHlêt. Sedet marmoteis & œneis insetiptionibus in extrenio
Vulcanus oblongo palîio reclus , ira ut nudum ta- su nmiquani ponicuc. Vulcanus hic sine piicoco -
mcnpcdtus perlpiciatur. Manum alteram solio ini- parce, cumin aliis pêne omnibus m.onU"lCJ!,'
mittit, altéra vero inanus cemporis iniquitate lap- pileo teitus exhibearar. At hic polkus tuit *u
loading ...