Recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique du Département de Constantine — Sér. 5,7=50.1916(1917)

Page: 219
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/recconstantine1916/0248
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SUR DES RUINES

Une Région désertique qui renaît à la Civilisation

L'ancienne Thubuna, dont les Arabes ont fait
Tobna, devait certainement être, à l'époque romaine,
un municipe très prospère. On rencontre, en effet,
de nombreuses ruines romaines et byzantines, dans
les environs de l'emplacement qu'elle occupait, à
3 kilomètres de la commune de Barika, qui semble
appelée à prendre, dans le présent, une importance
équivalente.

Les ruines de Thubunae sont remarquables, bien
que d'un intérêt moindre que celles de Timgad, dans
le nord ; elles donnent ce que devait être la floris-
sante cité de Thubunaa, porte avancée de la civilisa-
tion romaine, au seuil de la Numidie.

Tout un bloc d'un développement énorme est resté
debout : c'est la Place d'Armes de la Ville, face au
sud, d'où venaient les Numides pillards. Ses côtés
mesurent de 40 à 50 mètres.
loading ...