Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 7.1886

Page: 142
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1886/0154
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
142

Inscription inédite du règne de Thotmès Iee.

INSCRIPTION INÉDITE DU RÈGNE DE THOTMÈS FK

PAR

E. GrÉBAUT.

Un fragment de naos, de 0m 233 environ en tous sens, aujourd'hui au Musée du Louvre,
porte les inscriptions suivantes :

O

o

u

o

Si

A



I I I

w
A
@ I

(sic)

II

I I

H

Dessus du naos : An IV, SOUS
l'autorité du roi Ra-âa-%eper-ka, Ie
fils du Soleil, de son flanc, Thotmès,
aimé de Hor-m-%u, donnant la vie
comme le Soleil, éternellement.

Côté gauche : Amen-mes, la
vie éternelle, royal fils aîné, grand

chef des soldats de son père, étant venu après......

Le côté droit, sur lequel l'inscription se poursuivait, est détruit : il ne subsiste que deux
hiéroglyphes. Le fond n'a jamais été gravé.

^^'^ , avec m, est le nom bien connu du sphinx de Gizeh. C'est aussi à Gizeh que
le monument a été acquis, et qu'il paraît avoir été trouvé. Amen-mes qui porte le même no©
qu'un fils d'Amasis, était inconnu. Il n'a pas régné; mais honoré du cartouche et de titres
royaux, du vivant de Thotmès Ier, son père, il dut exercer l'autorité dans le Delta nouvelle-
ment reconquis, d'où, sans doute, il surveillait les Pasteurs réfugiés en Syrie.

Le Caiee, le 28 novembre 1885. E. Grébaut.

FRAGMENTS COPTES

publiés pae

G. Maspero1.

IV. — Un feuillet paginé g au verso; la pagination du recto est effacée. Kenferme u»
fragment de Eituel relatif à la communion. Dialecte thébain.

6TÊe HAitc».p;)çh 1 Aui H6pe.jA.kt : • • ~ û.na.p;)(;n :x.e iuai eirna.ac.ïTOi!' eçipirit Àinen'iCKonoc '
iteiipecÊT-Tepoc ■ Ain naJi^Kcmoc etrfeoTj-ôjw.oir ■ îîp6J«.HT a^.6 çûjott 6T62£.ïtott èTpe nenAupoc OTÔM.O'f
j«.ït Àuia.p^enoc ■ Aire ïie^Hp*. ' itis.ne>.p;)ÇH ■ itaaiOTHKÊ .w.*.Ts-.\£>.ir ne ■ jhh >i6Tçjrnep6T6Ï it&ir '■' '

» 6TÊ6 neTit^pçoTO 4neripoc(popes. ■ ejw.nOTTTô.Aooi5- cçjs&ï MiilUitr KM.M.TCTKpïOK eTOTaUvÊ :"<i>:

neirft.OT'ïÀ. eTH&pçoTÔ jà.Ttne>.-iritÀ\.ja.iî-CTHpïon. e.w.iioTTei.A.ooT' eç^pà.ï 1 .m&pe OT^ï'Àivoitoc nOUJ0'1'
é2£.j*. iieR^Hpoc ' oïTït Te^ntùAtH ÀuieiViciionoc ■ h neupecÊis-Tepoc " iice^ ^toots- itou-am jÀ.nenïc'
h.ohoc ' fice"^ ujoàuit HOTûiit Ainenpecû-îs-Tepoc • rice^ éne>.T5- ÀvYi;x.ïa.i\oiioc ' iikooté a>.e ère hqy*10'
2k.ïé>.ROiioc ne ■ aui tte>.iiô.wcocTHC ■ m.k kd*_ïè>.ROHOC ticçÏAve ■ itce^" ots-ûjh ne».-!!- énOTs-ii. • na.ï »?&p ItÊ
imeTniknoTrq ■ ivo-ûi eTUjjtn MnAro è.&oK Àiitio^Te ■ eTpeirënïTÏAicv amiottà • nois-à. r<vt& neq^gi'û)**'
TeRRAHCïiv x?û.p OTM&ir^cfiûi Te çn OTUjTop-rp a.it ■ çn OTeTs-3v.ogï(i. èïia>itoirc . . ~

1) Voir Recueil, t. VU, p. 46—48.
loading ...