Institut Français d'Archéologie Orientale <al-Qāhira> [Editor]; Mission Archéologique Française <al-Qāhira> [Editor]
Recueil de travaux relatifs à la philologie et à l'archéologie égyptiennes et assyriennes: pour servir de bullletin à la Mission Française du Caire — 7.1886

Page: 218
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/rectrav1886/0234
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
218

Petite inscription historique en dialecte thébain.

PETITE INSCRIPTION HISTORIQUE EN DIALECTE THÉBA l>1

COPIEE A. ASSOUAN

PAR

Urbain Bouriant.

Les dernières fouilles exécutées à Assouan par le général Grenfell, ont mis à déco ,

pila

vert plusieurs tombes de l'Ancien et du Moyen Empire. Dans l'une de ces dernières, ce«
du fonctionnaire j'ai relevé une inscription copte datée et relative à un fait historique
déjà connu.

L'inscription est tracée à l'encre rouge sur l'un des piliers et se compose de onze lig'iieS '

•j- OJ>e>.ï OAl HOOTT tlOOOTT COT Illi

11TÛJÊG UOO COT ^ ^|

Acujoine on TEMivi^tpw nu

TOTpROC Ç_p&ï 011 T6;)£(0pfc. TCpC

iu^eaui epe miïdjT &.w.Êf>. .\is.pKoe

(O Sl&.p5^I6KICIV ÊTHOASC ^ÀC^iMlf^peiik

ovirto on iiêiooots- u».[.m.Aa.] ^eoo^ttipoc iiemciy

ItT *tîC0T^ïl iS.T[ï]6pH[c] \\.[<fl ll]TOTpKOC
iXTPÊCOR UJ*. [ïÊ]piA\. i\TT(Otl av.avoc OJl CO ^ Il

tcoêe <s . . m||ir||/.m.eTn: ^iti
evîrei ^•jt-t^tt cêo'A aiai......

«Or aujourd'hui, 22e jour de Tobé, premier jour de la lune (?), de l'ère des Mai'O1'
889, il arriva, pendant que les Turcs régnaient sur tout le pays d'Egypte, notre père A© ;
Marcos étant archevêque de la ville d'Alexandrie, et dans le temps qu'Amba Théodore éW|
évêque d'Assouan, les Turcs firent hâte, allèrent jusqu'à Ibrim, la prirent le 7e jour de foW
ils..............ils allèrent, ils proclamèrent (?)........*

L'événement auquel cette brève inscription fait allusion est rapporté d'après les écrivait
arabes, par Quatremère dans son mémoire sur la Nubie K Les tribus chrétiennes de ce Pa^
ayant pillé Assouan, le Sultan Saladin expédia contre elles son frère Shams-ed-doulah; celU
pénétra en Nubie, mit le siège devant Ibrim dont il s'empara au bout de trois jours. La
de l'expédition de Shams-ed-doulah n'est pas exactement donnée par l'historien arabe qul 1 _ '
apprend seulement qu'en l'an 568 de l'hégire les Nubiens avaient fait une première incriisi°
châtiée par l'émir Kenz-ed-doulah: ce fut seulement après le retour de ce dernier au ^al1 '
que Shams-ed-doulah fut envoyé. En fixant à l'année 570 de l'hégire l'époque de la campa»
de Shams-ed-doulah, on ne doit pas être très éloigné de la vérité. Or cette année 570
respond exactement à l'année 889 des Martyrs, c'est-à-dire à l'an 1173 de notre ère, c
donnée par notre inscription.

1 Mémoires géographiques et historique.? sur VEgypte, Paris 1811, Tome ii, p. 89 et suivantes.
loading ...