Revue égyptologique — 12.1907

Page: 152
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1907/0162
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
152

Eugène Revillout. Livees et revues.

que me l'avait conseillé M. Bouche-Leclercq pour faciliter les recherches des travailleurs. Elle occupe
14 pages sur 16.

59° En ce qui concerne mon enseignement à l'Ecole du Louvre, j'ai cru devoir donner dans une
plaquette spéciale quelques indications non point sur mes trois cours et mes répétitions générales, non
point même sur le nombre de mes élèves (j'en ai eu des centaines) et le nombre de mes examens dépasse
celui de tous les autres professeurs de la même Ecole, mais sur ceux de mes élèves qui ont particulière-
ment fait leur chemin dans le monde.

« Au nombre de ses élèves M. Revillout compte : deux professeurs d'égyptologie aux Universités
de Vienne et de Strasbourg ; deux professeurs d'égyptologie du Danemarck et de la Suède (ceux-ci ayant
déjà ce titre quand ils suivirent ses cours), deux Privatdozent d'Universités allemandes ; le directeur actuel
et plusieurs membres de la Mission française en Egypte (dont deux sont maintenant fonctionnaires du
Musée du Caire et du Service des fouilles et dont un y a été conservateur) -, le directeur du Musée égyptien
de Turin -, un des maîtres de conférences à l'Ecole pratique des Hautes-Etudes (section de philologie) ; un
autre, maître de conférences de l'Ecole pratique des Hautes-Etudes (section des sciences religieuses) ; un
professeur à l'Ecole des langues orientales; un conservateur adjoint et un attaché au Musée égyptien du
Louvre ; trois attachés à la Bibliothèque Nationale ; le Recteur de l'Université de Louvain ; deux pro-
fesseurs à l'Université catholique de Paris, dont un ablégat du Saint-Siège ; un professeur d'Écriture sainte
et de langues orientales ; un des directeurs du Ministère de la Justice ; plusieurs rédacteurs de ce même
Ministère; un rédacteur au Ministère de l'Intérieur; des préfets et sous-préfets; un secrétaire d'ambassade;
un président de tribunal; plusieurs substituts dont un de Lyon; un juge d'instruction de Paris; quatre
juges; une foule d'avocats et de juristes, formés par lui dans la science du droit comparé antique; et de
savants philologues, laïques, prêtres, religieux de tout ordre, pasteurs, israélites, etc.»

Ce que je dis là, je ne le dis pas par vanité, mais par une nécessité que je ne crois pas devoir spé-
cifier davantage en ce moment.

Parmi mes dernières publications de cette année je signalerai aussi :

60° Étude juridico-économique sur les inscriptions d'Amten et les origines du droit égyptien (extrait
du Journal asiatique).

61° Le livre de Jacques (extrait du Journal asiatique).

62° La sage-femme Salome d'après un texte copte, comparé aux fresques de Baouit, et la princesse
Salome, fille du tétrarque Philippe d'après le même document (extrait du Journal asiatique).
63° Un sacerdoce Rhodien (extrait de la Revue archéologique).

64° The Burgh papyrus transcribed, translated and annotated (extrait des Proceedings de la Société
d'archéologie biblique).

65° Amasis et les derniers monuments de la monarchie égyptienne {Revue des Questions historiques).

66° Le droit international dans l'antiquité (Revue des Questions historiques).

67° Le Roman vécu dans l'ancienne Egypte (Revue — Ancienne Revue des Revues).

68° Le judaïsme égyptien (Bessarione).

69° Les prophètes dans l'antiquité (sous presse).

70° Les Apocryphes coptes du nouveau testament. — L'évangile des XII apôtres et celui de S4 Bar-
thélémy (volume faisant partie de la patrologie orientale de Msr Graffin). Le second volume, beaucoup
plus considérable et contenant une multitude d'apocryphes, relatifs à la sainte famille et aux apôtres, est
sous presse.

71° L'Égypte ancienne d'après les papyrus et les monuments. Mélanges de littérature, d'art, de phi-
losophie, de morale et d'histoire. Sous ce titre je publie à la librairie Leroux toute une série de volumes,
dont trois, imprimés en ce moment en très grande partie, paraîtront d'ici à quelques mois. Le premier ren-
ferme un certain nombre de mes leçons d'ouverture, le second la femme dans l'antiquité, le troisième le
papyrus moral de Leide.

Il est temps maintenant d'en venir à certaines publications qui ne rentrent pas tout-à-fait dans le
cadre habituel de cette Revue, mais en sont voisines.

72° Flint implements of the Faium Egypt, by Heywood Walter Seton Karr (Washington).

73° The S. S. Howland collection of Buddhist religious art in the National Muséum, by Immanuel
Casanowicz (Washington).

74° Les origines du mythe d'Orphée. M. de Charencev les cherche en Égypte.

75° Introduction à l'étude des religions du Mexique, par Georges Raynaud.

76° Les manuscrits précolombiens (en hiéroglyphes spéciaux), par le même.

77° L'implacable providence de l'ancien Mexique, par le même.

78° Notice sur les principales études d'Américanisme, par le même.

79° Le dieu Atzec de la guerre, par le même.
loading ...