Revue égyptologique — 12.1907

Page: 185
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1907/0195
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
REVUE EGYPTOLOGIQUE

publiée sous là direction de

M. EUGÈNE REVILLOUT.

ERNEST LEROUX, ÉDITEUR

LIBRAIRE DE LA SOCIÉTÉ ASIATIQUE, DE L'ÉCOLE DES LANGUES ORIENTALES VIVANTES, ETC. ETC.

28, RUE BONAPARTE, 28, A PARIS.

XIIe Volume. N° IV. 1907.

La REVUE E GYPTOLOGIQUE paraît tous les trois mois par numéros de six feuilles au moins, avec
planches, fac-similé etc. — Aucun numéro ne se vend séparément.
Prix de l'abonnement annuel : Paris 30 fr. — Départements 31 fr. — Étranger 32 fr.

Sommaire : Chronologie des rois de l'époque archaïque. Étude sur les divers systèmes proposés, par E. Amélineau. ■— Quelques
textes démotiques archaïques transcrits à mon cours (suite), par Eugène Eevillout. — Les oies de Meidoum, pas
Cl. Gaillard, chef de travaux au Muséum de Lyon. —■ Les inscriptions égyptiennes de la collection épiscopale à Copen-
hague, par Henry Madsen. — Livres et revues, par Eugène Revillout. — Errata.

CÏÏEONOLOGIE DES EOIS DE L'ÉPOQUE ABCHAÏQUE.

ÉTUDE SUR LES DIVERS SYSTÈMES PROPOSÉS.

PAR

E. Amélineau.

Après les étonnantes surprises, causées par les découvertes de Hiéracônpolis, de Neg-
gadeh et d'Abydos, on n'a pas manqué d'établir de divers côtés l'ordre dans lequel se sont
suivis les rois sortis inopinément au grand jour de l'histoire. 11 s'agit dans cette étude de
savoir si l'on peut établir une chronologie quelconque entre les rois découverts au cours des
fouilles des trois sites que je viens de nommer, et de déterminer, si l'on doit les attribuer
à l'époque préhistorique proprement dite, ou à l'époque archaïque, c'est-à-dire aux deux ou
trois premières dynasties égyptiennes. Mon sentiment n'a pas varié depuis que j'ai écrit mon
dernier volume sur les Nouvelles fouilles d'Abydos; je crois toujours qu'on ne peut pas
établir une chronologie certaine pour tous les rois qui sont apparus au jour, et qu'il faut
les attribuer tous à l'époque préhistorique. Depuis que le dernier volume, dont je viens de
parler, a été publié, d'autres travaux importants ont vu le jour et ont exposé des systèmes
qui sont loin de cadrer avec le mien, notamment celui de M. Sethe. C'est à réfuter de mon
mieux le système de M. Sethe qu'est consacré ce mémoire, et avec le sien ceux sur lesquels
il s'appuie, en particulier celui de M. Pétrie, quoique je l'aie déjà fait dans l'ouvrage que
je viens d'indiquer.

Avant de faire connaître les divers systèmes, je dois m'expliquer sur le sens que
j'attache aux mots : préhistorique, antéhistorique et archaïque. On est trop souvent tenté

d'attacher au mot préhistorique un sens d'ancienneté tellement formidable qu'elle atteint

24
loading ...