Voltaire; Thurneysen, Johann Jakob [Oth.]; Haas, Wilhelm [Oth.]
Oeuvres Complètes De Voltaire (Tome Dixieme): La Henriade: Poeme — A Basle: De l'Imprimerie de Jean-Jaques Tourneisen. Avec des caractères de G. Haas, 1785 [VD18 90793692]

Page: 231
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/voltaire1785bd10/0239
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DU CHANT TROISIEME. 231
plus d’une fois sur mer. La reine Elisabeth l’envoya effectivement en
France en 1590 au secours de Henri IV, à la tête de cinq mille hommes.
(j') Sixte-Quint, né aux Grottes, dans la Marche d’Ancone, d’un
pauvre vigneron nommé Peretti, homme dont la turbulence égala la
dissimulation. Etant cordelier, il assomma de coups le neveu de son
provincial, et se brouilla avec tout l’ordre. Inquisiteur à Venise, il y
mit le trouble , et fut obligé de s’enfuir. Etant cardinal, il composa en
latin la bulle d’excommunication lancée par le pape Pie V contre la
reine Elifabeth ; cependant il estimait cette reine , et l’appelait UN
CRAN CERV ELL O DI PRINCIPESSA.
Q) Cet événement était tout récent ; car Henri IV est supposé voir
secrètement Elifabeth en i$89, et c’était l’année précédente que la grande
ssotte de Philippe II, destinée pour la conquête de l’Angleterre, fut battue
par l’amiral Dracke , et dispersée par la tempête.
On a fait, dans un journal de Trévoux, une critique spécieuse de cet
endroit. Cen’estpas, dit-on, à la reine Elifabeth de croire que Rome est
complaisante pour les puissances, puisque Rome avait osé excommunier
son père.
Mais le critique ne Longeait pas que le pape n’avait excommunié le roi
d’Angleterre Henri VIII, que parce qu’il craignait davantage l’empereur
Charles-Quint, Ce n’est pas la seule faute qui soit dans cet extrait de
Trévoux , dont l’auteur , désavoué et condamné par la plupart de ses
tonfrères, a mis dan's ses censures peut-être plus d’injures que de raisons.

fin des Notes et Variantes du Chant troijtème.

? 4
loading ...