L' Exposition de Paris (1900) (Band 3) — Paris, 1900

Page: 121
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/weltausstellung1900c/0131
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
V 16

L'EXPOSITION DE PAIUS

121

LES MUSIQUES EXOTIQUES

A côté des grands orchestres qui font applau-
dir les grandes œuvres musicales, telles que la
Société philharmonique de Vienne, dont la ré-
putation est européenne, les chœurs des Etu-
diants de l'Université d'Upsal, qu'on ne saurai!
oublier quand on les a une seule fois entendus

chanter les anciennes mélodies suédoises si
poétiques, l'oreille est, à chaque instant, à I Ex-
position, charmée ou meurtrie, par cent mu-
siques qui sont parfois plus étranges encore
qu'étrangères.

Au premier rang, il faut placer la musique
malgache, qui donne ses concerts, tous les
jours, sur la passerelle de Madagascar. Dne
musique malgache! Qu'est-ce que cria peut bien

jouer? A quel charivari doivent se livrer i
noirs Y...

noirs? Mais, détrompez-vous ! Les Mal-
gaches ne sont pas des noirs! Ce sont d
hommes au teint bronzé, très bronzé, si vous le
voulez; mais leur visage ne reflète nullement cet
abrulissemenl qui caractérise la face du véri-
table nègre; ils sonl a peu près vêtue a l'euro-
péenne, bien qu'en guise de pardessus ils s'en-

96

Les musiqi es exotiques. — L'orchestre malgâche au Trocadéro.
loading ...