Ballu, Albert
Les ruines de Timgad (antique Thamugadi) (Band 1) — Paris, 1897

Seite: 115
Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/ballu1897bd1/0142
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
CHAPITRE IV

FORUM (Pl. XII)

APERÇU D'ENSEMBLE — L'AREA

Dans un sens primitif, le mot forum signifiait place décou-
verte réservée devant une tombe et sur laquelle on avait les
mêmes droits de propriété que sur la sépulture elle-même.

Les fora désignèrent aussi les places de marché situées
dans la campagne soit près des routes, soit dans le voisinage
des centres d'habitation; ils consistaient en une large area,
ou espace découvert sur lequel les campagnards étalaient
leurs produits pour la vente. L'area était environnée de bâti-
ments et de colonnades, à l'abri desquels les différents
métiers dressaient des magasins et exhibaient leurs marchan-
dises ou leurs denrées.

De même dans les villes, les marchés reçurent le nom de
fora et, surtout à l'origine, se confondirent avec les places
destinées à la vie publique, politique et judiciaire. Dans
les petites cités, un seul forum suffisait pour les différents
marchés; mais, dans les grandes, il y avait un marché pour
chaque classe de marchands. A Rome, on distinguait le
Forum Boarium ou marché aux bœufs; le Forum Olitorium
ou marché aux légumes; le Forum Piscatorium ou marché
aux poissons ; le Forum Vinarium ou marché aux vins ; le
Forum Suarium ou marché aux porcs; le Forum Cupedims
ou marché de comestibles. Plus tard, lorsque les négociants
eurent choisi un endroit unique pour la vente des vivres,
on construisit des macella, établissements spéciaux, distincts
loading ...