Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 207
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0341
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA GRÈCE, PART. II, SECT. II. 207
« Ne hasardez pas une bataille dont les suites
a seraient inutiles ou funestes à votre gloire. Le
« principal objet de votre expédition n’est-il pas
« rempli? Vous êtes maître d’Athènes : vous le
« serez bientôt du reste de la Grèce. En tenant
« votre flotte dans l’inaction, celle de vos enne-
« mis, qui n’a de subsistance que pour quelques
« jours, se dissipera d’elle-même. Voulez-vous
« hâter ce moment? envoyez vos vaisseaux sur
« les côtes du Péloponèse ; conduisez vos troupes
« de terre vers l’isthme de Corinthe , et vous
« verrez celles des Grecs courir au secours de
« leur patrie. Je crains une bataille, parce que,
« loin de procurer ces avantages, elle exposerait
« vos deux armées; je la crains, parce que je
« connais la supériorité de la marine des Grecs.
« Vous êtes, seigneur, le meilleur des maîtres;
« mais vous avez de fort mauvais serviteurs. Et
« quelle confiance, après tout, pourrait vous ins-
« pirer cette foule d’Egyptiens, de Cypriotes, de
« Ciliciens et de Pamphyliens qui remplissent la
« plus grande partie de vos vaisseaux 1 ? »
Mardonius, ayant achevé de prendre les voix,
en fit son rapport à Xerxès, qui, après avoir
comblé d’éloges la reine d’Halicarnasse, tâcha
de concilier l’avis de cette princesse avec celui
du plus grand nombre. Sa flotte eut ordre de

' Herodot. lib. 8 , cap. 68.
loading ...