Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 215
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0349
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA GRÈCE, PART. Il, SECT. II. 215
« vous résister qu’auparavant : rien ne peut les
« dérober à la punition que méritent leurs an-
te ciennes offenses et le stérile avantage qu’ils
« viennent de remporter. Si nous prenions le
« parti de la retraite, nous serions à jamais l’objet
« de leur dérision , et vous feriez rejaillir sur vos
ee fidèles Perses l’opprobre dont viennent de se
ee couvrir les Phéniciens , les Egyptiens et les
ee autres peuples qui combattaient sur vos vais-
ee seaux. Je conçois un autre moyen de sauver
ee leur gloire et la vôtre; c’est de ramener le plus
ee grand nombre de vos troupes en Perse, et de
ee me laisser trois cent mille hommes, avec les-
te quels je réduirai toute la Grèce en servitude \ »
Xerxès, intérieurement pénétré de joie, as-
sembla son conseil, y fit entrer Artémise, et
voulut qu’elle s’expliquât sur le projet de Mar-
donius. La reine, sans doute dégoûtée de servir
un tel prince, et persuadée qu’il est des occa-
sions où délibérer c’est avoir pris son parti, lui
conseilla de retourner au plus tôt dans ses états.
Je dois rapporter une partie de sa réponse, pour
faire connaître le langage de la cour de Suse.
« Laissez à Mardonius le soin d’achever votre
« ouvrage. S’il réussit, vous en aurez toute la
« gloire ; s’il périt ou s’il est défait, votre empire
« n’en sera point ébranlé, et la Perse ne regar-

1 Herodot. lib. 8 , cap. ioo. Justin, iib. 2, cap. i3.
loading ...