Barthélemy, Jean Jacques
Voyage du jeune Anacharsis en Grèce (Band 1) — Paris: Ledoux, 1824

Page: 231
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/barthelemy1824bd1/0365
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE LA GRÈCE, PART. II, SECT. II. 231
vrit un avis qu’Aristide n’osait proposer lui-
méme : c’était d’opposer les Athéniens aux Perses,
et les Lacédémoniens aux Grecs auxiliaires de
Xerxès. Par là, disait-il, nous aurons les uns et
les autres à combattre des troupes qui ont déjà
éprouvé notre valeur. Cette résolution prise, les
Athéniens, dès la pointe du jour, passèrent à
l’aile droite ; et les Lacédémoniens à la gauche.
Mardonius, pénétrant leurs desseins, fit passer
les Perses à sa droite, et ne prit le parti de les
ramener à leur ancien poste que lorsqu’il vit les
ennemis rétablir leur premier ordre de bataille T.
Ce général ne regardait les mouvemens des
Lacédémoniens que comme un aveu de leur lâ-
cheté. Dans l’ivresse de son orgueil, il leur re-
prochait leur réputation, et leur faisait des défis
insultans. Un héraut, envoyé de sa part à Pau-
sanias, lui proposa de terminer le différend de la
Perse et de la Grèce par un combat entre un cer-
tain nombre de Spartiates et de Persans. Comme
il ne reçut aucune réponse, il fit marcher toute
sa cavalerie. Elle inquiéta l’armée des Grecs pen-
dant tout le reste du jour, et parvint même à
combler la fontaine de Gargaphie 2.
Privés de cette unique ressource , les Grecs
résolurent de transporter leur camp un peu plus
1 Herodot. lib. g , cap. 46. Plut, in Aristid. p. 828.—3 Herodot.
ibid. cap. 49- Pausan. lib. 9, cap. 4, p. 718.
loading ...