Institut Egyptien <al-Qāhira> [Editor]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 2.Ser. 1.1880(1882)

Page: 9
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1880/0023
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
NOTICE SUK LES PAPYRUS

POSTÉRIEURS A L'ÈRE CHRÉTIENNE

par M. rogers bey.

(Séance du 30 Avril 1880).

Monsieur le Président et Messieurs,

L'objet des observations que je viens soumettre à votre
appréciation, est de tâcher de démontrer que le papyrus est
resté en usage en Egypte pour les documents officiels et
pour la correspondance personnelle jusqu'à une époque
beaucoup plus récente que les Orientalistes et même les
Egyptologues n'ont supposé jusqu'à ce jour.

Nous savons tous parfaitement bien, que c'est sur le
papyrus que les rituels, les essais sur diverses sciences, les
contrats et autres documents inportants, furent écrits parles
anciens Egyptiens ; et dans ce terme je comprends toutes les
dynasties qui ont été si soigneusement classées et divisées
par notre savant président, en Ancien-Empire, Moyen-
Empire, Nouvel-Empire et la période de la domination par
les Grecs et par les Romains.

Ces documents furent écrits en caractères hiéroglyphiques,
hiératiques, démotiques, Grecs et Coptes. Mais nos décou-
loading ...