Institut Egyptien <al-Qāhira> [Hrsg.]
Bulletin de l'Institut Egyptien — 3.Ser. 10.1899

Seite: 71
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bie1899/0081
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
UN NOUVEAU FOURRAGE D'ÉTÉ POUR L'EGYPTE

L'HERBE DU PARANA

Panicum molle.

Messieurs,

Je dois vous présenter tout d'abord l'histoire de ma découverte.

Il y a une douzaine d'années, après six mois de résistance mo-
tivée par mon peu d'aptitude et de goût pour les affaires, j'avais
été forcé, en raisons de diverses considérations qui avaient triomphé
de ma résistance, de m'occuper de la constitution d'une Société
pour acheter les domaines de l'ancienne Compagnie de la Basse-
Egypte, et en étudiant cette affaire, en la fouillant jusqu'au fond
autant que j'en suis capable, j'avais été fort préocupé de l'impos-
sibilité constatée, d'utiliser une surface importante du domaine de
Kom-el-Akhdar, appelée la cuvette, de 2.250 feddans environ, eu
cultures ordinaires d'Egypte. Je m'était mis à étudier dans les
livres et revues agricoles d'Australie, d'Amérique, des colonies
anglaises et françaises, tout ce qui pouvait me renseigner sur les
cultures possibles en terrains pareils à notre cuvette, basse, salée,
difficilement drainable, présentant des conditions analogues à nom-
bre de terres des pays susnommés. Après un travail d'élimination
assez long, j'avais écarté une douzaine d'autres plantes, toutes
cotées sur fiches avec des coefficients de leur valeur estimés sur
les renseignements des botanistes, et j'avais définitivement arrêté
mon choix sur le Panicum molle, appelé aux Antilles herbe du
Para, nom qui avait, avec le temps, remplacé celui à'herbe du
Parana, qui lui appartenait à l'origine et qui est le vrai nom,
que j'ai d'ailleurs rétabli. Cette plante est originaire, en effet, des
bords du Parana, fleuve de la République Argentine. Avec le temps,
la paresse des Créoles des Antilles aidant, et aussi \ eut-être leur
loading ...