Diehl, Charles
Figures byzantines (Band 1) — Paris, 1908

Page: 245
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/diehl1908bd1/0255
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
CHAPITRE X

ZOÉ LA PORPHYROGÉNÈTE

I

Au mois de novembre 1028, Constantin VIII, empe-
reur de Byzance, se sentant fort malade et étant
d’ailleurs âgé de près de soixante-dix ans, s’avisa
qu’il était temps de songer à régler sa succession.
On s’étonnera peut-être qu’étant le dernier représen-
tant mâle delà dynastie de Macédoine, Constantin VIII
n’eût pas pensé plus tôt à terminer une affaire aussi
importante et aussi necessaire. C’est que Cons-
tantin VIII, toute sa vie durant, n’avait jamais pensé
à rien.

Associé depuis l’enfance à son frère Basile II, il
avait pendant cinquante ans vécu dans l’ombre de cet
énergique et puissant souverain, ne s’inquiétant nul-
lement des affaires publiques, ne prenant du pouvoir
que les avantages et les plaisirs. Puis, quand la mort
de Basile avait fait de lui le maître unique de
l’empire, il n’avait pu se résoudre à renoncer à de
vieilles et chères habitudes, et il avait, comme aupa-
ravant, continué à se laisser vivre et à laisser tout à
loading ...