Mariette, Auguste
Les listes géographiques des pylônes de Karnak comprenant la Palestine, l'Ethiopie, le pays de Somâl (Band 1): Texte — Leipzig, 1875

Page: 51
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/mariette1875bd1/0059
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
51

§ 2.
KO US CH.

C'est aussi en trois exemplaires que sont reproduites sur les murailles
des pylônes de Karnak les listes géographiques de Kousch. Quarante-sept
noms sont cités. En voici la liste. Après une excursion sur le littoral de la
mer Rouge qui comprend les huit premiers numéros, la liste cite comme une
sorte de titre général les trois provinces, la Barbarie, le Tigré, l'Amara, qui
forment les trois grandes divisions du pays. Les autres noms viennent ensuite,
assez régulièrement rangés du nord au sud.

1. Eus -yes-t, Kousch la misérable. Il n'y a rien à dire sur ce
nom qui est celui que le Bible donne en cette forme Rappelons qu'il n'est
pas question de Kousch tout entière, mais seulement de la partie de ce ro-
yaume qui fut le but de l'expédition à laquelle se réfèrent les inscriptions des
pylônes.

2. fj^l'^"^"' Atara, Atala, 'Aoo-jXiç, Adulis, Aduliton oppidum, ancienne
colonie d'esclaves égyptiens fugitifs1). Adulis a été sans aucun doute la base
d'opérations de l'armée de Thoutmès et son port de ravitaillement A ce titre,
Adulis occupe la première place en tête de la liste2).

3. [j "|<=>, ^ ^ •> Ataramau, Atalmau. Rien n'est plus séduisant que
le rapprochement Atalmau et de 1'Atcî)v[j.(Î> cité par l'inscription d'Adulis
dans le même groupe que Béga. Si cette identification était admise et si
'Axa^w est le Lam-Almon des cartes3), nous serions transportés du premier
coup de l'autre côté du Takazzé et dans la contrée montagneuse qui s'étend
au nord de Gondar. Mais rien jusqu'à présent n'autorise ce saut rapide, et
je croirais plutôt qu!Atalmau représente les îles AaTO[iicu d'Artémidore, situées
à quelques milles au nord de la baie d'Adulis4). Nous allons voir d'ailleurs
que jusqu'au n° 9, la liste ne quitte pas le bprd de la mer.

1) Pline, Mût. Nat., VI. 34. 2) Comp. les n05 19 et 62 des listes du nord.

3) Birch, Upon an historical tahlet of Remises II, pag. 22.

4) La signification de ÀaToutai [carrières] n'est pas un obstacle. Les Grecs, selon un usage
dont on a de fréquents exemples, ont fait subir au nom original une légère déformation pour
lui donner une signification dans leur langue. C'est ainsi qu'avec Kulubu (n° 15) ils ont fait
KoÀOjBov opoç ay.pov, le Promontoire de la Montagne Tronquée, comme nous avons trouvé plus
haut Phénikh qu'ils ont transformé en $otVl£.
loading ...