Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique du Département de Constantine — Sér. 5,3=46.1912(1913)

DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.13141#0392

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
LES INSCRIPTIONS

DU

MUSÉE ÉPIGRAPHIQUE DE SIGUS

Le 17 juin 1913, nous relevions à Sigus en compagnie
de notre excellent confrère M. Joseph Bosco, correspon-
dant du Ministère de l'Instruction Publique, un certain
nombre d'inscriptions groupées sur une place du village,
le long de la voie du chemin de fer.

En 1900, M. Charles VarsW publiait certaines de ces
inscriptions avec un commentaire inspiré par les tabulae
du tome VIII du Corpus Inscriptionum Latinarum et
les indices des Recueils de Constantine. En 1904, M. A.
Robert(2! donnait l'inventaire des quelques inscriptions
qu'il avait pu, à Sigus, sauvegarder du vandalisme
des entrepreneurs et qui, par les soins de la Société
archéologique de Constantine, formèrent « le noyau du
petit musée épigraphique de la localité »(3).

Nous nous proposons de rééditer le texte de ces inscrip-
tions en y apportant les rectifications qu'appellent souvent
les lectures erronées de MM. Vars et Robert!4).

(1) Vars, Inscriptions inédites de la province rie Constantine pour Vannée
1899, ap. Recueil de Constantine, XXXIII, année 1899, page 355 sqq.

(2) Robert, Les inscriptions romaines de Sigus, ap. Recueil de Constan-
tine XXXVIII, année 1904, page 179 sqq.

(3) D'autre part, en 1897, notre éminent maître, M. Stéphane Gsell avait
publié quelques épigraphes de Sigus. (S. Gsell, Inscriptions inédiles de
l'Algérie, ap. Bulletin archéologique du Comité des travaux historiques
1897, page 561 sqq). Elles ont étéj naturellement, relevées avec trop de soin
pour qu'il nous faille en republier le texte.

(4> Nous suivrons dans l'énumération des inscriptions l'ordre adopté par
M. Robert (loc. cit.). Nous croyons, de plus, qu'il ne sera pas inutile de don-
ner le développement des textes épigraphiques et la description sommaire
des pierres.
 
Annotationen