Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique, Historique et Géographique du Département de Constantine — Sér. 5,11=54.1922-1923

DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.13134#0290
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
NOTICE

ur

LES RUINES DE " GUESSÈS "

A 30 kilomètres au Nord-Est de Timgad et à
5 kilomètres à PEst de Chemora, au pied du Djebel
el Bioud. se trouvent les ruines de l'ancienne forte-
resse de "Guessès" (Gassès).

Commencée par les Romains, elle fut agrandie et
achevée par les Byzantins.

Chaque fois que Rome poussait ses conquêtes plus
en avant, elle établissait une ligne de postes et de
camps qui lui assurait la possession du pays. C'est
ainsi qu'au premier siècle, elle occupait tout le ver-
sant Nord de l'Aurès, de Tébessa à Lambèse en
passant par Khenchela (Mascula) et Timgad (Tha-
mugadi). Guessès date tout probablement de cette
] époque. En effet, avec le poste d'Hadj el Arbi, elle
gardait ce qu'on appelle la "trouée de Chemora";
point de passage pour se rendre, des plaines entou-
rant le Djebel Amrane et de la ville de Timgad, soit
dans la région d'El-Madher et de Diana Veteranorum
(Région du Zana), soit dans la région de Constan-
tin^ (Cirta)d).
Guessès assurait, en outre, la protection :
a) De la voie romaine qui longeait au Sud le Dje-
bel Seffan et le Djebel Fedjoudj (chaîne de montagnes

(1) La table de Peutingrer indique cette route.
 
Annotationen